Publié le 10/06/2019 à 00:48

F1 - Hamilton n'aime pas gagner de cette façon

F1 - Canada 2019 - La course - Mercedes

Lewis Hamilton ne se réjouit pas de la façon dont il a gagné à Montréal, mais il salue le travail de ses mécaniciens après un week-end difficile.

Lewis Hamilton n'a mené que durant la phase d'arrêts à Montréal, mais il a pourtant été déclaré vainqueur. Il a passé la course derrière Sebastian Vettel et c'est une pénalité de cinq secondes de l'Allemand, pour un retour en piste jugé dangereux après une erreur, qui lui a donné la victoire. Hamilton reste satisfait de sa course après un week-end difficile, avec un accident vendredi et un souci hydraulique avant la course.

« Je suis vraiment, vraiment reconnaissant, j'ai eu un accident vendredi, donc j'étais sur la défensive, et ce matin nous avons eu un problème sur le moteur, » rappelle l'Anglais. « Les mecs ont énormément travaillé et ils ont fait un travail fantastique pour le réparer, donc il méritaient vraiment d'avoir une voiture en piste. J'ai essayé de rouler pour eux et je voulais vraiment décrocher le meilleur résultat possible pour eux. »

« Ce n'est pas facile de se suivre ici, donc j'ai essayé de mettre la pression sur Sebastian, pour peut-être le pousser à la faute, et il en a fait une. Je voulais quand même gagner comme il le faut et le doubler en piste, donc je me suis battu jusqu'à la fin, mais mes pneus étaient finies. »

Hamilton n'aime pas gagner de cette façon : « Ferrari a fait un travail fantastique ce week-end, ils étaient très rapides en ligne droite et Sebastian a fait une course fantastique, j'ai tout donné pour rester à leur contact, » précise-t-il. « Ce n'est pas une belle sensation et ce n'est pas la façon dont j'aime gagner des courses, mais j'ai roulé avec mon cœur pour faire la fierté de mon équipe et j'ai l'impression de l'avoir fait. »

Bottas a eu du mal à gagner des places

Valtteri Bottas a vu l'arrivée au pied du podium. Il était septième en début de course. Il n'a pas réussi à doubler Nico Hülkenberg en piste mais il a pris l'avantage dans les stands, grâce à un relais plus long, avec des pneus plus durs. Il a aussi dépassé Pierre Gasly durant la phase d'arrêts. Bottas était cinquième. Il a pris l'avantage sur Daniel Ricciardo après son arrêt. Il a changé de pneus en fin de course, pour réaliser le meilleur tour en course, ce qu'il a réussi, et il est resté quatrième. Il pense que sa course s'est jouée en qualifications, avec son tête-à-queue.

« J'ai fait une erreur coûteuse en qualifications hier et cela a rendu la course très difficile, » analyse Bottas. « J'ai eu du mal à doubler les Red Bull et les Renault au début, à chaque fois que je me rapprochais de la voiture de devant, le moteur et les freins se rapprochaient de leur température limite, donc je devais lever le pied et cela compliquait un dépassement. Après les avoir doublés, j'avais perdu trop de temps pour me battre pour le podium. »

« La voiture était à nouveau performante quand j'avais le champs libre, donc nous avons décidé de faire un arrêt supplémentaire à la fin pour signer le meilleur tour avec des pneus neufs. C'est bien de prendre le point supplémentaire du meilleur tour, mais au final, j'ai perdu la course en qualifications hier. »

« Je pense que nous pouvons encore nous attendre à une lutte difficile en France, ce circuit a de longues lignes droites donc Ferrari devrait encore être rapide, mais j'attends ce combat avec impatience. »

Sur le même thème :
- Les erreurs qui ont défini la saison de Vettel [vidéos]
- Chandhok surpris que Ferrari l'ait cité
- Hamilton ironise sur les preuves de Ferrari
- Vettel veut « brûler » les règlements
- La demande de Ferrari rejetée
- Plusieurs pilotes prennent parti pour Vettel
- La pénalité de Vettel analysée vendredi
- Ferrari demande une révision de la pénalité
- Pénalité : retour sur les anciens incidents
- Ferrari ne fera pas appel, mais...
- Pénalité : Wurz pointe le rôle des équipes
Brawn a vu un Vettel « à l'ancienne »
- Brawn veut des décisions mieux expliquées
- Ricciardo déplore l'inconstance des décisions
Hamilton : « J'aurais fait la même chose »
- De nombreux pilotes défendent Vettel
- Vettel n'aime pas ce que devient la F1
- Vettel n'a pas voulu gêner Hamilton
- Ferrari veut faire appel
- Course : Hamilton s'impose, Vettel pénalisé
- Toutes les infos sur le Grand Prix du Canada 2019

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)2

vendredi 14 juin 2019 à 14:26 flo973 dit : il suffisait de lever le pied et laisser passer Vettel.bloqué le traffic a l'arrière et laisser la Ferrari prendre 6 sec

mercredi 12 juin 2019 à 12:01 MANFRED91 dit : Vous n'aimez pas la manière dont vous avez remporté la course M. Hamilton ? Comme c'est étrange, c'est bien pourtant vous qui avez pleuré à la radio vous plaignant d'un retour en piste dangereux. Vous êtes l'instigateur de cette sanction. Alors, allez voir la fédération et demandez que la victoire soit rendue à Vettel. Elle peut revenir sur une victoire acquise (V. GP du Bresil 2003, même si les faits étaient différents).