F1 - Pas de points pour McLaren

F1 - Canada 2019 - La course - McLaren

Carlos Sainz pense qu'il aurait marqué des points sans un tear-off coincé dans une écope. Lando Norris a eu un souci technique.

Carlos Sainz met fin à une série de trois arrivées dans les points. Il occupait la 11ème place en début d'épreuve. Il a très vite changé de pneus en raison d'une écope de frein bouchée par un tear off. Il s'est retrouvé neuvième après les arrêts de tous les pilotes, en profitant de l'abandon de Lando Norris et en prenant l'avantage sur Daniil Kvyat. Avec des pneus usés, il n'a pas pu contenir Lance Stroll et Daniil Kvyat en fin de course. Il a vu l'arrivée au 11ème rang. Il pense qu'il aurait fait mieux sans son arrêt anticipé.

« Une fin de week-end décevante, » résume Sainz. « J'ai dû faire un arrêt très tôt, au tour 3, à cause d'un tear-off coincé dans une écope de frein. Nous devions l'enlever immédiatement, sinon cela aurait provoqué une surchauffe excessive, et nous avons dû passer sur les pneus durs. »

« Nous avions un bon rythme par moments, mais les pneus ne pouvaient définitivement pas faire 67 tours, et même avec beaucoup de gestion, ce n'était pas suffisant pour rester dans la lutte pour les points. »

« Nous n'avons pas pu montrer notre véritable rythme aujourd'hui, je pense que nous pouvions facilement finir dans les points sans cet arrêt anticipé. »

Norris surpris par son problème

Lando Norris était huitième en début de course. Max Verstappen l'a doublé deux fois mais il a repris l'avantage à chaque fois. Verstappen l'a doublé pour de bon après une troisième manoeuvre. Norris a abandonné peu après en raison d'une surchauffe à l'arrière-droite. Il n'a a eu aucune alerte.

« J'ai eu un problème de surchauffe à l'arrière de la voiture, qui a provoqué mon abandon, je n'avais aucune idée de ce qu'il se passait et tant que l'équipe ne le verra pas dans le détail, nous n'en serons pas certains, » explique l'Anglais. « Je n'ai pas percuté le mur ou quoi que ce soit, donc je n'ai aucune idée. »

« C'est ennuyeux, parce que jusque-là, c'était une course fun, je me battais avec Max dans les premiers tours. Il y avait un vrai potentiel pour peut-être prendre des points aujourd'hui, donc c'est particulièrement frustrant. Mais cela peut arriver, donc maintenant il faut penser au Paul Ricard. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez