Publié le 11/06/2019 à 14:03

Voici la nouvelle Bentley Flying Spur (2019) !

Bentley Flying Spur (2019) : la nouvelle génération dévoilée

Bentley dévoile la nouvelle Flying Spur, qui promet luxe et dynamisme.

Bentley renouvelle la Flying Spur, dont la génération précédente datait de 2013. Pour sa dernière-née, le constructeur de Crewe promet autant de sportivité que d'opulence. La nouvelle venue partage beaucoup avec la dernière Continental GT, à commencer par l'évolution de ses proportions par rapport à sa devancière. Elle affiche en effet une allure plus dynamique malgré des dimensions quasi-identiques, grâce notamment à un empattement allongé par l'avancement de l'essieu avant. Elle mesure 5,32m de long (+2cm), 1,98m de large (inchangé) et 1,48m de haut (-1cm) pour 3,19m d'empattement (+13cm). Elle repose sur des jantes de 21 pouces (22 en option).

Son design s'affine en conséquence tout en restant dans la continuité du précédent modèle. Les lamelles verticales de la calandre sont une évocation de la Continental S1 Flying Spur de 1957. Au-dessus trône le logo de la marque, légèrement redessiné et plus anguleux qu'auparavant, sous forme de statuette rétractable désormais. L'intérieur des feux ronds à LED revêt un aspect diamanté. A l'arrière, la signature lumineuse en "B" rappelle celle du Bentayga. Cette forme est reprise par les aérateurs soulignés de bronze entourant l'horloge de la console centrale. Comme sur la Continental GT, la planche de bord peut accueillir un panneau rotatif à trois faces affichant au choix cadrans analogiques (thermomètre, boussole, chronomètre), écran tactile de 12,3 pouces ou placage de bois seul, un placage qui s'étend jusqu'au contreportes. Par ailleurs, ceux-ci peuvent recevoir une finition en cuir matelassé avec effet tridimensionnel. Les passagers arrière sont évidemment choyés avec un écran tactile dédié commandant la ventilation, les sièges massants et autres fonctionnalités de confort. En option, l'auto peut recevoir un toit panoramique intégral dont la partie avant s'ouvre.

Quatre roues motrices et directrices

La nouvelle Flying Spur partage également son moteur avec la Continental GT, à savoir un W12 6L biturbo développant 635ch et 900Nm de couple. Ce moteur est conçu en interne et assemblé à la main chez Bentley. Il est associé à une boîte à double embrayage à huit rapports et couplé à une nouvelle transmission intégrale adaptative. Par défaut, seules les roues arrière sont motrices. Le système envoie jusqu'à 480Nm à l'avant en fonction des conditions. La répartition du couple entre les roues de chaque essieu est également adaptative.

La berline est la première Bentley à disposer de quatre roues directrices. En outre, elle est équipée de barres stabilisatrices actives alimentées par un circuit électrique 48V dédié. Elle bénéficie de série d'une suspension pneumatique adaptative contenant 60% d'air en plus par rapport à celle de la précédente génération. Tout cela a évidemment un poids, Bentley annonçant 2,437kg à vide, soit une bonne centaine de kilos de moins que la précédente génération tout de même. Et cela n'empêche pas l'Anglaise de se mouvoir très rapidement avec un 0 à 100 km/h abattu en 3,8s et une vitesse de pointe de 333 km/h aux dires du constructeur.

La nouvelle Bentley Flying Spur doit être commercialisée l'automne prochain. Les premières livraisons sont annoncées pour début 2020.

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez