F1 - Ferrari ne fera pas appel, mais...

F1 - Pas d'appel pour Ferrari, mais des procédures restent possibles

Ferrari ne devrait pas faire appel de la pénalité de Sebastian Vettel mais la Scuderia peut bénéficier d'un droit de révision en cas d'éléments nouveaux.

Dans les heures qui ont suivi le Grand Prix du Canada, Ferrari a annoncé sa volonté de faire appel de la pénalité qui a fait perdre la victoire à Sebastian Vettel. Les commissaires reprochaient à l'Allemand un retour en piste dangereux après un passage dans l'herbe au virage 4, ce qui a obligé Lewis Hamilton a fait une manoeuvre d'évitement (vidéo).

La Scuderia avait jusqu'à ce jeudi pour faire appel mais selon Press Association, elle a informé la FIA qu'elle ne le fera finalement pas. Cela ne signifie pas pour autant qu'il n'y aura aucune procédure puisque Ferrari a précisé à Sky Sports F1 qu'elle « continue à réunir des preuves » pour défendre son cas.

Un droit de révision

Ferrari pourrait finalement faire usage de son « droit de révision » sur la décision. Le règlement ne permet pas de faire appel de pénalités en temps, mais les équipes ont en revanche 14 jours pour apporter des éléments nouveaux permettant de revoir la décision.

« En cas de découverte d'un élément nouveau, significatif et pertinent qui n'était pas à la disposition des parties introduisant le recours au moment de la Compétition concernée, les commissaires sportifs (...) devront se réunir (...) en convoquant la ou les parties concernée(s) pour recevoir toutes explications utiles et juger à la lumière des faits et éléments exposés, » précise l'article 14.1.1 du Code Sportif International, qui s'applique à tous les championnats de la FIA.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez