F1 - Quota de moteurs : Le point pilote par pilote

F1 - Quota de moteurs : Le point après Montréal

Où en sont les pilotes dans leur quota de moteurs après le tiers de la saison ? Voici le point élément par élément et pilote par pilote.

Le Grand Prix du Canada était le septième de la saison, ce qui signifie qu'un tiers du championnat a été disputé. Le moteur, le turbo et le MGU-H sont limités à trois exemplaires pour la saison, et les autres éléments du groupe propulseur, le MGU-K, la batterie et le système électronique, à deux exemplaires.

En découpant la saison en trois, les équipes devraient donc désormais basculer sur leur deuxième moteur de la saison au Paul Ricard. Elles l'ont toutes déjà fait pour des raisons différentes. Chez Mercedes, le deuxième moteur de l'année a  été lancé à Montréal, un choix logique puisque la puissance compte sur ce circuit. Ferrari avait prévu de faire la même chose mais la Scuderia a avancé le lancement de son nouveau moteur de deux courses, à Barcelone, pour essayer de rattraper son retard sur Mercedes. Ferrari a cependant attendu Montréal pour lancer son deuxième MGU-H et son deuxième turbo. Renault avait aussi son nouveau V6 à Barcelone, après avoir eu des problèmes en début de d'année. Honda a fait des changements à Bakou, à cause de soucis techniques à Shanghaï.

Les anciens moteurs sont encore utilisables et les équipes en profitent pour économiser le kilométrage des V6 les plus récents. Chez Ferrari, le premier moteur a ainsi été utilisé le vendredi à Montréal. Le lancement de la deuxième version du moteur ne devrait donc pas avoir de conséquences sur le quota de l'équipe pour la saison.

Un pilote qui dépasse le quota reçoit une pénalité, qui dépend du nombre d'exemplaires déjà autorisé.

- Comprendre 2019 : Les pénalités moteur

Moteurs

Les pilotes sont en grande majorité sur leur deuxième moteur de l'année. Nico Hülkenberg a déjà dépassé le quota. Renault a profité du fait qu'il soit obligé de partir des stands à Barcelone pour monter de nouvelles pièces et augmenter son parc de pièces. Carlos Sainz et les pilotes Toro Rosso ont atteint le quota maximal. Des pénalités sont probables pour ces trois pilotes. Daniel Ricciardo a pris son deuxième moteur

Lewis Hamilton : 2
Valtteri Bottas : 2
Sebastian Vettel : 2
Charles Leclerc : 2
Max Verstappen : 2
Pierre Gasly : 2
Daniel Ricciardo : 2
Nico Hülkenberg : 4
Romain Grosjean : 2
Kevin Magnussen : 2
Carlos Sainz : 3
Lando Norris : 2
Sergio Pérez : 2
Lance Stroll : 2
Kimi Räikkönen : 2
Antonio Giovinazzi : 2
Daniil Kvyat : 3
Alexander Albon : 3
George Russell : 2
Robert Kubica : 2

Turbo

Pour le turbo, beaucoup de pilotes sont aussi sur leur deuxième de l'année. Nico Hülkenberg a aussi dépassé le quota et Carlos Sainz l'a atteint.

Lewis Hamilton : 2
Valtteri Bottas : 2
Sebastian Vettel : 2
Charles Leclerc : 2
Max Verstappen : 2
Pierre Gasly : 2
Daniel Ricciardo : 2
Nico Hülkenberg : 4
Romain Grosjean : 2
Kevin Magnussen : 2
Carlos Sainz : 3
Lando Norris : 2
Sergio Pérez : 2
Lance Stroll : 2
Kimi Räikkönen : 2
Antonio Giovinazzi : 2
Daniil Kvyat : 2
Alexander Albon : 2
George Russell : 2
Robert Kubica : 2

MGU-H

Les pilotes ont utilisé autant de MGU-H, le système qui récupère l'énergie produite par la turbine du turbo, que de turbos, avec deux exemplaires pour toutes les pilotes sauf Nico Hülkenberg, qui est sur son quatrième, et Carlos Sainz, qui est sur son troisième.

Lewis Hamilton : 2
Valtteri Bottas : 2
Sebastian Vettel : 2
Charles Leclerc : 2
Max Verstappen : 2
Pierre Gasly : 2
Daniel Ricciardo : 2
Nico Hülkenberg : 4
Romain Grosjean : 2
Kevin Magnussen : 2
Carlos Sainz : 3
Lando Norris : 2
Sergio Pérez : 2
Lance Stroll : 2
Kimi Räikkönen : 2
Antonio Giovinazzi : 2
Daniil Kvyat : 2
Alexander Albon : 2
George Russell : 2
Robert Kubica : 2

MGU-K

Le système de récupération de l'énergie au freinage est limité est à deux exemplaires pour la saison mais plusieurs pilotes utilisent déjà le deuxième autorisé cette année. Nico Hülkenberg en est à trois exemplaires.

Lewis Hamilton : 1
Valtteri Bottas : 1
Sebastian Vettel : 1
Charles Leclerc : 1
Max Verstappen : 2
Pierre Gasly : 2
Daniel Ricciardo : 2
Nico Hülkenberg : 3
Romain Grosjean : 1
Kevin Magnussen : 1
Carlos Sainz : 2
Lando Norris : 2
Sergio Pérez : 1
Lance Stroll : 2
Kimi Räikkönen : 1
Antonio Giovinazzi : 1
Daniil Kvyat : 2
Alexander Albon : 2
George Russell : 1
Robert Kubica : 1

Batterie

Les pilotes ont tous utilisé un ou deux exemplaires de la batterie du système hybride. L'utilisation d'un troisième exemplaire entraînerait une pénalité.

Lewis Hamilton : 1
Valtteri Bottas : 1
Sebastian Vettel : 1
Charles Leclerc : 1
Max Verstappen : 2
Pierre Gasly : 2
Daniel Ricciardo : 2
Nico Hülkenberg : 2
Romain Grosjean : 1
Kevin Magnussen : 1
Carlos Sainz : 2
Lando Norris : 2
Sergio Pérez : 1
Lance Stroll : 1
Kimi Räikkönen : 1
Antonio Giovinazzi : 1
Daniil Kvyat : 2
Alexander Albon : 2
George Russell : 2
Robert Kubica : 1

Système électronique

Le système électronique du groupe propulseur est rarement remplacé. Les pilotes en sont tous à un ou deux exemplaires, sauf Hülkenberg et Antonio Giovinazzi, qui a dû basculer sur le troisième à Bakou, à cause de plusieurs problèmes sur la première version et d'une impossibilité de basculer sur la nouvelle version en même temps que Ferrari.

Lewis Hamilton : 1
Valtteri Bottas : 1
Sebastian Vettel : 2
Charles Leclerc : 2
Max Verstappen : 2
Pierre Gasly : 2
Daniel Ricciardo : 2
Nico Hülkenberg : 3
Romain Grosjean : 2
Kevin Magnussen : 2
Carlos Sainz : 2
Lando Norris : 2
Sergio Pérez : 1
Lance Stroll : 1
Kimi Räikkönen : 2
Antonio Giovinazzi : 3
Daniil Kvyat : 2
Alexander Albon : 2
George Russell : 2
Robert Kubica : 1

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez