F1 - Steiner : « Ce ne peut pas être pire »

F1 - Günther Steiner : « Ce ne peut pas être pire »

Günther Steiner espère que Haas va rapidement progresser. L'équipe a toujours du mal à exploiter les pneus.

Haas est à la peine depuis le début de la saison. L'équipe a chuté à la huitième place du championnat. Elle manqué de performances en course et ses pilotes manquent souvent de chance, à l'image du premier tour de Montréal, où Romain Grosjean a été une victime collatérale du contact entre Alexander Albon et Antonio Giovinazzi.

Günther Steiner, le patron de l'équipe, estime que cette série doit prendre fin et que Haas ne pourrait pas faire moins bien.

« Cela va bien finir par s’arrêter, » a déclaré l’Italien au site officiel de la F1. « Que faire ? A un certain stade, on ne peut pas souffrir plus. Je ne dirais pas que je suis déprimé, mais il faut que cela s’arrête, il faut des progrès à un moment parce que ce ne peut pas être pire. J’espère que ce moment arrivera vite. »

Haas en difficulté avec les pneus

Le principal problème de Haas est sa difficulté à exploiter les pneus en conditions de course. Les pilotes sont souvent moins bien placés en course qu'en qualifications.

« Les pneus sont très inconstants chez nous, et je pense que c’est la même chose pour les autres, » déplore Steiner. « Une voiture est très rapide à une course et elle est nulle part à la suivante. Quand on est performant, on pense avoir compris ce qu’il se passe, et à la course suivante on voit la réalité. C’est très inconstant. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez