F1 - Grosjean espérait une saison plus facile

F1 - Romain Grosjean attendait une saison plus facile

L'équipe Haas ne vit pas la saison qu'elle avait prévue, avec des résultats inconstants dûs à des difficultés pour faire fonctionner.

Haas a vécu un début de saison en dents de scie. Günther Steiner, son patron, estime que la situation ne pourrait pas être plus mauvaise et Romain Grosjean s'attendait à de meilleurs résultats. Il pense cependant que la monoplace a du potentiel.

« Je pense que c'est une année intéressante, pas celle que nous espérions au début, » reconnaît le Franco-Suisse. « Nous avons une très bonne voiture. Nous avons eu de très bonnes courses, mais nous avons également été malchanceux et par moments, cela a été très compliqué d'exploiter la voiture. Donc il y a eu des hauts et des bas dans nos performances, ce n'est pas ce que nous attendions après avoir été très constants l'an dernier. Nous travaillons énormément pour comprendre la situation et essayer de mieux exploiter la VF-19. »

L'équipe espérait mieux : « Nous n'avons pas marqué les points que nous aurions dû marquer, » explique Günther Steiner, le patron de l'équipe. « Nous devons nous relever les manches et travailler encore plus pour reprendre les points perdus dans le premier tiers de la saison. »

Le Paul Ricard pourrait être un bon baromètre des performances de Haas : « Les nouveautés ont été performantes à partir de Barcelone, et je pense qu'elles ont bien fonctionné partout, » souligne Grosjean. « L'aérodynamique est vraiment importante en France, plus qu'à Monaco ou Montréal, donc oui, ce sera un bon test. Mais nous devons surtout bien faire fonctionner l'ensemble du package, c'est à dire les pneus, etc. »

Un gros travail sur les pneus

C'est justement le fonctionnement des pneus qui pose le plus problème chez Haas. L'équipe n'a décelé aucun problème sur la voiture, mais cette dernière exploite mal les pneus en course et l'équipe espère corriger cette faiblesse.

« Les nouveaux ont été très performantes, » souligne Steiner. « Tout s'est passé comme prévu. Nous n'avons pas de soucis avec le rythme de la voiture, nous devons juste mieux exploiter les pneus. Nous allons apporter des nouveautés dans la suite de la saison. Elles ne seront pas aussi importantes que celles de Barcelone, mais il y en a de plus petites. »

Ce travail sur les pneus concentre toute l'énergie de Haas : « Nous avons assez de travail pour comprendre les pneus cette année, ou réussir à les faire travailler de la même façon à chaque fois, » estime Steiner. « C'est très troublant, surtout pour nous, donc il n'y a aucun autre objectif. Les objectifs classiques sont évidemment de trouver plus d'appuis, c'est mieux d'avoir plus d'efficacité, mais nous nous concentrons surtout sur les pneus. »

Comprendre les pneus sera la clé pour que Haas soit régulièrement dans les points : « Au moins, c'est bien de savoir que la voiture a un gros potentiel, que nous avons souvent démontré en qualifications, » souligne Kevin Magnussen. « Nous devons juste travailler plus pour mieux comprendre les pneus en course. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

mercredi 19 juin 2019 à 10:25 jean dit : des hauts et débats .... ce n'est pas la première fois que vos articles sont criblés de fautes honteuses de ce genre