F1 - Toro Rosso optimiste pour le Paul Ricard

F1 - Les pilotes Toro Rosso optimistes pour le Paul Ricard

Les pilotes Toro Rosso pensent que leur voiture sera plus performante au Paul Ricard qu'à Montréal.

Alexander Albon et Daniil Kvyat abordent le Castellet avec confiance. Albon pense que ce circuit sera adapté à sa monoplace.

« Je pense que cette piste conviendra mieux à notre voiture que Montréal, le Ricard a des points communs avec Barcelone et nous étions performants là-bas, » souligne le pilote Toro Rosso. « Donc nous pouvons nous rendre au Grand Prix de France avec optimisme. »

Daniil Kvyat est également confiant : « Je suis impatient de rouler dans une Formule 1 au Paul Ricard pour la première fois, et je sens que nous devrions être plus performants qu’à la dernière course à Montréal, » indique-t-il.

Les deux pilotes connaissent le circuit

Alexander Albon va disputer son premier Grand Prix mais il a une grande expérience du tracé : « Je connais assez bien le Paul Ricard, parce que j’ai ai pas mal roulé dans les championnats pour les jeunes, c’est l’un des circuits sur lesquels j’ai le plus roulé, » précise-t-il.

Daniil Kvyat se souvient moins bien de la piste : « J'ai déjà roulé au Paul Ricard, mais c'était il y a longtemps, en 2011 en Formule Renault Eurocup, » indique Kvyat. « J'avais pris la deuxième place dans une course et la troisième dans une autre, et je pense que le tracé utilisé était à peu près le même que ce week-end, à part un virage qui était différent. Je ne me souviens pas vraiment du circuit après toutes ces années et une Formule Renault et très différente d'une F1. Évidemment, j'ai roulé sur le circuit dans le simulateur, mais je suis impatient de prendre la piste vendredi, pour le découvrir aussi vite que possible. »

Kvyat a pris un point à Montréal

Toro Rosso était en retrait au Canada mais Daniil Kvyat a pris la 10ème place avec une course d'attaque. Il est satisfait de résultat.

« Nous avons pris du recul au Canada, à un moment où il était évident que nous étions pas au meilleur niveau possible, donc nous avons dû faire une course intelligente, » explique Kvyat. « Je me suis vraiment battu pour rester dans les points et nous y sommes parvenus. J’ai vraiment attaqué pour doubler la McLaren (de Carlos Sainz) dans les derniers tours et j’ai exploité tout ce que la voiture avait à donner. Ce n’est qu’un point mais cela apporte de la confiance à l’équipe avant de débuter une longue série de courses en Europe. »

Albon reste aussi sur une course difficile : « Je suis vraiment impatient de rouler au Castellet parce que j’ai l’impression de ne pas avoir disputé de course depuis un mois, vu que mon Grand Prix du Canada était fini après le premier tour, » rappelle-t-il. « Il n’y a pas grand chose de plus à dire, à part que c’est une chose de plus de faite, puisque je n’avais roulé à Montréal. J’ai vraiment apprécie le circuit et la ville, donc j’espère que cela se passera mieux l’an prochain. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez