F1 - Pas de pénalité pour Ricciardo et Räikkönen

F1 - Pas de pénalité pour Daniel Ricciardo et Kimi Räikkönen au Paul Ricard

Les commissaires du Grand Prix de France ont décidé de n'imposer aucune pénalité après l'incident entre Daniel Ricciardo et Kimi Räikkönen.

Daniel Ricciardo et Kimi Räikkönen ne seront pas pénalisés au Paul Ricard. Les deux pilotes étaient sous enquête pour un incident durant les qualifications.

En Q1, le pilote Renault a gêné Kimi Räikkönen à l'entrée du Beausset. Le Finlandais a dû passer dans le dégagement et en revenant sur la piste, à la fin du Beausset, il a gêné Romain Grosjean à son tour. Deux enquêtes ont été ouvertes, pour les deux moments où un pilote a été gêné.

Dans le premier incident, les commissaires estiment que Ricciardo ne pouvait pas faire mieux : « Ricciardo a expliqué que l’équipe l’a prévenu que Räikkönen arrivait pour un tour rapide et il a essayé de sortir de la trajectoire, » expliquent les commissaires. « Les deux pilotes étaient d’accord sur le fait que si Ricciardo avait pris une autre trajectoire, il aurait quand même gêné Räikkönen, et les deux étaient d’accord sur le fait qu’en raison de l’endroit de la piste où les voitures arrivaient, aucune autre manoeuvre n’aurait pu améliorer la situation. »

Les commissaires donc estiment donc qu’il n’y a pas eu de « gêne inutile » de la part de Ricciardo.

Les pilotes étaient du même avis

Pour le second incident, les commissaires estiment que Kimi Räikkönen a essayé d'être prudent et que Romain Grosjean avait de toute façon levé le pied.

« Grosjean a déclaré aux commissaires qu’il a vu la fumée la poussière venant de la voiture (de Räikkönen) quand (le Finlandais) était hors piste et qu’il a levé le pied, en anticipant un drapeau jaune, » précisent les commissaires. « Räikkönen a continué (à rouler) et il a précisé aux commissaires qu’il a essayé de reprendre la piste graduellement, en étant plus ou moins parallèle à la piste. »

« Les deux pilotes étaient d’accord sur le fait qu’à ce moment, il était peu probable qu’il puisse voir Grosjean et qu’il aurait été loin de Grosjean si (ce dernier) était resté à pleine vitesse. Même si toutes les parties étaient d’accord sur le fait que l’incident a coûté son tour à Grosjean, ils étaient également d’accord sur le fait que la façon dont Räikkönen a repris la piste n’a pas entraîné une "gêne inutile". »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

samedi 22 juin 2019 à 18:56 garcia72 dit : "Mama mia : que c'est compliqué ! ! !" ( lol)