F1 - Ricciardo perd sa septième place

F1 - Daniel Ricciardo pénalisé au Paul Ricard

Daniel Ricciardo a été pénalisé pour les incidents du dernier tour au Grand Prix de France. Il sort des points.

Daniel Ricciardo perd les points marqués au Paul Ricard. Le pilote Renault a été pénalisé pour deux incidents survenus durant la course (vidéo).

Dans le dernier tour, Daniel Ricciardo a voulu doubler Lando Norris, qui avait un souci hydraulique, à la chicane Nord. Il a freiné tard et il est sorti large du virage. En reprenant la trajectoire, il a obligé Norris à passer dans le dégagement. Kimi Räikkönen et Nico Hülkenberg ont profité de la manoeuvre pour dépasser Norris. Räikkönen a aussi doublé Ricciardo.

Dans la ligne droite suivante, Ricciardo a repris l'avantage sur Räikkönen à l'intérieur, en mettant les quatre roues hors des limites de la piste.

Deux pénalités distinctes

La première pénalité concerne l'incident avec Norris. Les commissaires jugent le retour de Ricciardo en piste dangereux, ce qui entraîne une sanction de cinq secondes.

« Les commissaires ont estimé qu'il est revenu sur la piste à un angle qui a obligé Norris à passer hors de la piste pour éviter un contact, » indiquent les commissaires. « Les commissaires ont accepté l'explication de Ricciardo, selon laquelle il a considérablement ralenti en revenant en piste, en rétrogradant plus que prévu et en bloquant la roue avant-gauche. Il a également déclaré que les bandes adhérentes dans le virage ont rendu la voiture plus difficile à contrôler. Cependant, les commissaires considèrent que la séquence d'événements constituent un retour en piste dangereux, et que cela fait perdre la position à Norris. »


Le second incident, avec Räikkönen, entraîne une autre pénalité de cinq secondes. Ricciardo a mis ses quatre roues hors de la piste en doublant le pilote Alfa Romeo.

« Räikkönen a défendu sa position dans la ligne droite, en se déplaçant légèrement sur la droite, » précisent les commissaires. « Mais Räikkönen n'a mis aucune parti de sa voiture autour de la piste et il n'a fait aucune manoeuvre sur la droite pendant que Ricciardo était à ses côtés, et il n'a pas forcé Ricciardo à passer hors de la piste. Pour réaliser le déplacement, Ricciardo est passé hors de la piste et il a accompli le dépassement, en conservant l'avantage. »

Si Ricciardo a deux pénalités, c'est parce que les commissaires estiment qu'il s'agit de deux incidents séparés. Il chute au 11ème rang. Kimi Räikkönen récupère la septième place, devant Nico Hülkenberg, Lando Norris et Pierre Gasly.

Dans un tweet qu'il a supprimé, Ricciardo a indiqué qu'il n'était « aucun regret. » Dans un second tweet, il a estimé qu'il pourrait exprimer sa colère mais qu'il préfère « s'abstenir ».

Le championnat pilotes après la pénalité

1. Hamilton - 187 points
2. Bottas - 151 points
3. Vettel - 111 points
4. Verstappen - 100 points
5. Leclerc - 87 points
6. Gasly - 37 points
7. Sainz - 26 points
8. Räikkönen - 19 points
9. Hülkenberg - 16 points
10. Ricciardo - 16 points
11. Norris 14 points
12. Magnussen - 14 points
13. Pérez - 13 points
14. Kvyat - 10 points
15. Albon - 7 points
16. Stroll - 6 points
17. Grosjean - 2 points

Le championnat équipes après la pénalité

1. Mercedes - 338 points
2. Ferrari - 198 points
3. Red Bull-Honda - 137 points
4. McLaren-Renault - 40 points
5. Renault - 32 points
6. Racing Point-Mercedes - 19 points
7. Alfa Romeo-Ferrari - 19 points
8. Toro Rosso-Honda - 17 points
9. Haas-Ferrari - 16 points

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)7

lundi 24 juin 2019 à 09:40 Alain dit : Mais quand vont-ils comprendre ? Quand tout le monde aura déserté les GP ? Le tollé du Canada n'a pas suffi ? Il faut le faire, ce genre de pénalité pile 40 ans après LE duel de la F1 entre Arnoux et Villeneuve !

lundi 24 juin 2019 à 07:30 legars dit : Moment qu'on n'a pas vu d'ailleurs, la réalisation préférant se focaliser sur la énième victoire d'Hamilton. Bref, encore une course ou on s' est bien emm....er. A oublier.

dimanche 23 juin 2019 à 21:30 charade dit : Je suis d'accord, la F1 devient pénible. Les commissaires appliquent peut être le règlement mais ce règlement va tuer la F1. C'était le seul moment un peu agité d'un GP soporifique. Je me souviens d'un GP de France à Charade (en 68 ou 69) où Beltoise a doublé Ickx dans le dernier tour en se faufilant, hors piste, entre lui et un extincteur et tout le monde a applaudi. Autre époque! Certes, il faut de la sécurité, mais il ne faut pas non plus devenir tatillon. Je ne suis pas sûr de regarder les prochains GP, ça me déprime ce genre de chose.

dimanche 23 juin 2019 à 21:12 leon dit : Merci Riciardo pour le spectacle et avoir osé . GP chiant et pénalités stupides et chiantes : ça tue la F1

dimanche 23 juin 2019 à 21:12 leon dit : Merci Riciardo pour le spectacle et avoir osé . GP chiant et pénalités stupides et chiantes : ça tue la F1

dimanche 23 juin 2019 à 20:44 Pascal 31 dit : Zut, la manoeuvre de Riccardo a sorti les commissaires de leur sieste. Juste pathétique. Même à la pétanque, il se passe plus de choses...

dimanche 23 juin 2019 à 20:38 atipik dit : Quelle bande de clowns ces commissaires de course ! Je suis complètement d'accord avec J.Alesi qui a traité Panis (assimilé commissaire de course pour l'occasion) de pantin aux ordres de la FIA.