F1 - Mercedes inquiète pour la fiabilité

F1 - Mercedes inquiète pour la fiabilité en Autriche

Toto Wolff pense que la fiabilité sera mise à rude épreuve au Grand Prix d'Autriche. Les deux pilotes avaient abandonné l'an dernier.

Mercedes reste sur 10 victoires consécutives, ce qui lui a permis d'égaliser la plus longue série de son histoire. Toto Wolff, le patron de l'équipe, aborde cependant la course du Red Bull Ring, ce week-end, avec prudence, surtout pour la fiabilité. L'an dernier, les deux pilotes avaient abandonné, avec un souci de pression de carburant our Lewis Hamilton et un problème hydraulique pour Valtteri Bottas.

« L'an dernier, le résultat du Grand Prix d'Autriche a été l'un des moments les plus durs de la saison 2018, » se souvint Wolff. « Un double abandon nous a fait perdre beaucoup de points après un doublé prometteur en qualifications. La course nous a cruellement rappelé que les choses peuvent vite mal tourner dans notre championnat, et que fiabilité et performance vont de pair en Formule 1. »

Mercedes a également eu des soucis cette année, notamment à Montréal, où plusieurs problèmes ont perturbé le week-end. Wolff reste donc prudent : « Cette année, nous avons plutôt eu de bons résultats, mais nous tomberions dans la complaisance si nous ignorions le fait qu'avec deux week-ends consécutifs, nos mécaniciens doivent faire l'équivalent d'une opération à coeur ouvert sur nos voitures. Nous avons eu plusieurs problèmes sur différents composants, ce qui aurait facilement pu provoquer un abandon, donc nous devons répondre à ces défis le plus vite possible. »

La chaleur peut devenir un ennemi

Le Grand Prix d'Autriche pourrait être difficile pour la mécanique, avec la vague de chaleur qui touche l'Europe cette semaine.

« Les prévisions pour l'Autriche annoncent des températures au delà des 30°C, avec une densité plus faible dans l'air en raison de l'altitude de la piste, ce qui signifie que le refroidissement pourrait devenir un véritable défi à Spielberg, » souligne Wolff.

« Si on ajoute à ça île tour court et les écarts faibles sur ce circuit, la direction est claire : nous devons bien faire notre travail, rester humbles et tout donner pour faire un meilleur travail que l'an dernier. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)2

mardi 25 juin 2019 à 23:59 CHAPARRAL dit : Faut bien ménager un brin de suspense à 2 balles !

mardi 25 juin 2019 à 22:48 Alain dit : Mais non pas d'inquiétude !!! Vous allez gagner encore et toujours. Je prédis un championnat plié fin juillet ! Mdr