Publié le 27/06/2019 à 09:11

F1 - Pirelli espère moins de blistering

F1 - Pirelli espère moins de blistering au Red Bull Ring

Pirelli pense que le blistering sera moins prononcé cette année au Red Bull Ring. Renault craint de voir apparaître ces cloques sur les pneus.

Le Grand Prix d'Autriche a été marqué par des soucis de blistering, des cloques qui se forment à la surface du pneu, ces dernières années. Pirelli pense que le phénomène sera moins fort ce week-end.

« Le circuit de Spielberg a toujours du un peu de blistering par le passé, nous pensons qu'il y aura une différence cette semaine avec les pneus version 2019, » explique Mario Isola, le responsable de la compétition automobile de Pirelli.

Le blistering est la conséquence d'une surchauffe du pneu et les gommes sont un peu plus fines cette année, ce qui a pour but de réduire la température des pneus. Renault craint cependant du blistering ce week-end.

« Comme l'an dernier, les pneumatiques seront au centre de l'attention en Autriche, » prédit Nick Chester, le directeur technique châssis de Renault. « Il y a eu du blistering en France et Spielberg s'avère plus difficile pour la gestion des pneus. Le week-end s'annonce très chaud et cela pourrait à nouveau provoquer des cloques sur la gomme. Nous y serons attentifs dès nos essais sur les longs relais vendredi. »

Comment le blistering survient-il ?

Deux grands problèmes peuvent survenir sur les pneus durant une course, le graining et le blistering. Le graining survient quand la gomme se dégrade et que de petits morceaux restent sur la gomme, ce qui peut la rendre glissante. Le blistering est la conséquence d'une surchauffe.

« Le blistering arrive quand la surface du pneus devient très, très chaude, et de petites zones de la gomme, très localisées, deviennent si chaudes qu'elles explosent, et on aperçoit cette ligne noire, » explique Andrew Shovlin, le responsable des opérations en piste de Mercedes, dans une vidéo publiée par l'équipe.

Le plus souvent, le phénomène ralentit peu les voitures mais s'il est très prononcé, le pneu peut ne plus devenir utilisable.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez