F1 - GP d'Autriche : Les meilleures radios

F1 - Les meilleurs messages radio du Grand Prix d'Autriche

Les meilleurs messages radio du Grand Prix d'Autriche. Le contact entre Verstappen et Leclerc, la frayeur de Kvyat, l'agacement de Räikkönen...

Après chaque course, la Formule 1 compile les meilleurs messages radio du week-end. Au Red Bull Ring, Charles Leclerc a signé la pole (vidéo), Max Verstappen a eu un accident pendant les essais (vidéo), les deux hommes ont eu un contact en course (vidéo), Verstappen a aussi doublé Sebastian Vettel (vidéo), Lando Norris s'est amusé d'une instruction de son ingénieur (vidéo), Daniil Kvyat s'est fait une frayeur en qualifications (vidéo) et Kimi Räikkönen s'est plaint de devoir respecter un drapeau bleu.

Vous pouvez également découvrir ces messages radio en vidéo.

Essais libres 2 : Verstappen sort de la piste

Max Verstappen :
« ****** ! ****** ! ****** ! ****** ! »

Q1 : Russell gêne Kvyat

Ingénieur :
« Kvyat est dans un tour rapide, regarde, il arrive maintenant. »

Daniil Kvyat :
« ******, c'était quoi ? J'ai failli tuer quelqu'un ! Qui que ce soit, il faut le pénaliser. Incroyable. ****** d'idiot ! »

Q3 : Leclerc en pole

Ingénieur :
« Premier, premier. »
Charles Leclerc :
« Allez bébé ! Oui ! Aahh, c'est bien ! C'est vraiment bien, mais de l'autre côté, je suis vraiment désolé pour l'équipe, pour ce qui est arrivé à Seb. Mais ouais, merci. »

Q3 : Magnussen cinquième

Kevin Magnussen :
« C'était comment ? C'était comment ? »
Ingénieur :
« Très bon. »
Kevin Magnussen :
« C'était comment ?! »
Ingénieur :
« Cinquième, cinquième, cinquième. »
Kevin Magnussen :
« Wooouhouhouhoouh ! Wouhahahah ! Wouhaaahahahah ! Wouah ! ***** j'aime ça. Beau boulot les mecs. »
Ingénieur :
« Ok, économise du carburant, économise du carburant. »
Kevin Magnussen :
« Je vais le faire. »
Ingénieur :
« Wahou. Surréaliste. »

Tour 9 : Grosjean en difficulté

Romain Grosjean :
« C'est comme s'il pleuvait ! Je n'ai pas d'adhérence. Pas d'adhérence ! »

Tour 43 : Norris doit ralentir Ricciardo

Ingénieur :
« Boulot fantastique. Boulot fantastique mec. Lando, si tu peux, retiens le pour qu'il ait le DRS, aussi longtemps, tant qu'il ne te double pas. »
Lando Norris :
« Tu veux dire, pour toujours ? »

Tour 50 : Verstappen double Vettel

Ingénieur :
« Double le mec. »
Max Verstappen :
« Oui les mecs allez ! »
Ingénieur :
« Oui les mecs, en effet. »

Tour 66 : Leclerc veut du calme

Ingénieur :
« Verstappen est une seconde derrière. »
Charles Leclerc :
« Laissez-moi tranquille. »

Tour 69 : Contact entre Verstappen et Leclerc

Max Verstappen :
« Il a tourné sur moi. »
Ingénieur :
« Mec, tu n'a rien fait de mal. Rien fait de mal ! »

Charles Leclerc :
« C'était quoi, ça ?! »

Tour 70 : Räikkönen doit respecter un drapeau bleu

Ingénieur :
« Essaie de l'attaquer maintenant, sinon nous devrons laisser passer Bottas. »
Kimi Räikkönen :
« Ouais, mais la Mercedes n'arrive pas à fond ! »
Ingénieur :
« Je sais ! Ils sont à peine au même rythme que toi, c'est un problème. »
Kimi Räikkönen :
« Ok *****, allez, Mercedes... »
Ingénieur :
« Ok, laisse-le passer. Laisse-le passer. Laisse-le passer. »
Kimi Räikkönen :
« Mais il ne se rapproche pas, ******. C'est le problème. »

Drapeau à damier : Verstappen s'impose

Ingénieur :
« Et c'est, mon cher, un deux sur deux. Deux sur deux ! Largement au dessus du plateau ! Incroyable ! »
Max Verstappen :
« Oui les mecs allez ! Oui ! Woah mec, ah aah ! Waouh, qui aurait cru à ça après le premier tour ? Ah ah, super boulot les mecs ! Nous revenons vraiment sur eux ! Beau boulot ! Beau boulot tout le week-end. »

Arrivée : Sainz dans les points

Ingénieur :
« Oui Carlos, oui ! Huitième. Huitième depuis la 19ème place sur la grille. »
Carlos Sainz :
« Ay yai yai yai yau ! Aay yai yai yai yai ! Wouh ! Ay yai yai ! Waouh ! C'était serré ! Beau boulot les mecs ! Un rythme incroyable ! Qui aurait pensé que nous nous battrions pour la sixième place avec ce rythme ? Incroyable. Wouh ! »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez