Publié le 05/07/2019 à 10:53

F1 - Pirelli ne voulait pas revenir aux pneus 2018

F1 - Pirelli explique pourquoi les pneus 2018 ne reviendront pas

Pirelli pense que revenir aux pneus 2018 aurait posé des problèmes. Les équipes en difficulté avec les gommes actuelles devraient progresser.

Plusieurs équipes souhaitaient revenir aux pneus de 2018, légèrement plus épais que ceux utilisés cette année. Après un vote au Red Bull Ring, elles ont finalement de ne pas faire de changement. Pirelli souhaitait conserver les pneus de 2019 mais le manufacturier était ouvert à un débat. Selon Mario Isola, le responsable de la compétition automobile de Pirelli, les éléments présentés ne tendaient pas vers une amélioration du spectacle en cas de réintroduction des pneus de 2018.

« (Le but) était surtout de voir s'il y a des choses à faire pour améliorer le spectacle, » a expliqué l'Italien en conférence de presse à Spielberg. « Nous savons que la domination de Mercedes ne favorise pas le spectacle (...) mais après analyse des aspects positifs et négatifs, (...) les équipes ont voté pour conserver les pneus actuels. »

Isola estime que les pneus 2018 posent plusieurs problèmes et que les équipes en difficulté avec les gommes actuelles vont régler leurs soucis : « N'oubliez pas ce qu'il s'est passé l'an dernier : les pilotes se plaignaient de surchauffes, et si nous revenons aux pneus de 2018, il y aura des surchauffes, du blistering, plusieurs choses sur lesquelles nous avons travaillées, pour produire un meilleur pneu cette année, » souligne-t-il. « L'an prochain, nous voulons développer un pneu avec une fenêtre de fonctionnement plus large. »

« Je pense que dans la deuxième partie de la saison, les équipes vont apprendre à utiliser les pneus actuels, parce qu'il y a toujours un processus d'apprentissage. C'est la même chose tous les ans. Revenir aux pneus de l'an dernier n'était pas la bonne décision technique et je suis satisfait que cinq équipes l'aient reconnu et qu'elles aient voté contre le changement. »

Les équipes expliquent leur choix

Le détail du vote peut laisser penser à une décision positive. Les équipes motorisées par Ferrari et détenues par Red Bull étaient en faveur d'un changement. Mercedes et ses partenaires, ainsi que Renault et son partenaire McLaren, ont voté pour conserver les pneus de 2019. Racing Point estime que changer les pneus en cours de saison représentait un rythme.

« D'après ce qu'on nous a dit, il n'était pas certain (...) que réinstaurer l'épaisseur de l'an dernier aurait un effet positif, » a précisé Andrew Green, le directeur technique de Racing Point, dans la même conférence de presse. « Cela apparaissait comme un risque significatif à nos yeux. Nous pensons que la saison est trop avancée et nous pensons qu'il vaut mieux chercher des choses et essayer d'améliorer les pneus et le spectacle pour l'an prochain. »

Red Bull pense en revanche que ce changement aurait eu du bon : « J'aurais plutôt aimé un retour des pneus 2018, » a expliqué Paul Monaghan, l'ingénieur en chef de Red Bull. « Il faut faire le spectacle et je pense que nous devons faire un pas en arrière et avoir une position moins tournée vers l'équipe. (Il faut) se dire "Si cela peut améliorer le spectacle, est-ce que les équipes peuvent faire avec (ce changement) ?" et notre opinion est que oui, nous pouvons. Nous acceptons le vote pour ne pas le faire mais nous avons une opinion légèrement différente de la majorité. »

Des changements restent possibles

La discussion du Red Bull Ring a permis d'évoquer plusieurs pistes. Pirelli est prête à les écouter. Le manufacturier a déjà prévu une nouvelle construction pour 2020, afin de limiter la surchauffe des pneus et faciliter leur exploitation, mais d'autres changements sont possibles dès cette année.

« La réunion a été très productive, » estime Isola. « Il y a eu des idées, des propositions, peut-être pour la fin de la saison. Nous devons analyser ça. Pour le moment, ce sont juste des idées. Nous verrons. »

« La discussion va se poursuivre dans les prochains jours et nous aurons peut-être une proposition pour Silverstone. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez