Publié le 10/07/2019 à 09:13

F1 - La zone de DRS à risque retirée à Silverstone

F1 - La zone de DRS à risque a été retirée à Silverstone

Le DRS ne sera plus autorisé dans la ligne droite principale à Silverstone, après deux accidents en 2018.

Une troisième zone de DRS a été ajoutée au Grand Prix de Grande-Bretagne en 2018, dans la ligne droite principale. Elle s'étendait jusqu'au bout de la ligne droite et les pilotes risquaient d'avoir encore l'aileron avant mobile ouvert dans le premier virage, ce qui les privait d'appuis.

Dans la première séance, Romain Grosjean a mal appuyé sur le bouton pour refermer son DRS et il a eu un gros accident (vidéo). Marcus Ericsson a connu la même mésaventure en course (vidéo).

Cette zone de DRS a été supprimée pour l'édition 2019 de la course.

Un retour à deux zones

La FIA a maintenu les deux autres zones de DRS qui existaient auparavant, entre les virages 5 et 6 (ligne droite de Wellington) et entre les virages 14 et 15 (ligne droite du Hangar).

En course, les pilotes ne peuvent activer le DRS que s'ils sont à moins d'une seconde d'un rival en passant à un point avant la ligne droite où le système est autorisé, afin de bénéficier d'une meilleure vitesse de pointe et tenter un dépassement. Pendant les essais et les qualifications, ils sont libres d'utiliser le DRS quand ils le souhaitent, dans les lignes droites autorisées.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez