F1 - Nouvel imbroglio avec Rich Energy

F1 - Rich Energy au coeur d'un nouvel imbroglio

William Storey, qui dirige Rich Energy, assure que les actionnaires qui ont annoncé le maintien du partenariat avec Haas sont minoritaires.

La Formule 1 tient sa saga de l'été ! Mercredi soir, Rich Energy a annoncé la fin de son partenariat avec Haas. Jeudi, un communiqué publié par des actionnaires se disant majoritaires a assuré que la marque restait sponsor-titre de l'équipe. Un nouveau rebondissement est survenu dans la soirée.

William Storey, le patron de Rich Energy et représentant public de la marque, assure que les actionnaires qui se sont exprimés jeudi ne sont pas majoritaires. Il leur reproche une proximité avec Red Bull, marque concurrente, et Whyte Bikes, un fabricant de vélo qui a fait condamner Rich Energy pour l'utilisation d'un logo trop similaire.

« Le communiqué absurde d'une minorité d'actionnaires proches de Red Bull et Whyte Bikes est risible, » a déclaré William Storey via le compte Twitter officiel de la marque. « Je contrôle tous les actifs de Rich Energy et j'ai le soutien des principaux actionnaires. »

Haas ne se prononce pas

Haas est resté très prudente jeudi. Avant que des actionnaires ne s'expriment, Günther Steiner, le patron de l'équipe, a simplement déclaré que le logo sera sur les voitures ce week-end et que l'affaire sera conclue en interne.

Rich Energy est devenu sponsor de Haas cette année. En 2018, la marque a été candidate au rachat de Force India et elle a mené des discussions avec Williams pour en devenir son sponsor-titre, avant de se tourner vers Haas et de conclure un accord.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

vendredi 12 juillet 2019 à 15:17 atipik dit : Une autre plaie dont la F1 se passerait bien ce sont ces affairistes qui n'ont d'autre intérêt que de se montrer...dehors!