F1 - Ricciardo a compris les soucis de Spielberg

F1 - Daniel Ricciardo pense que Renault a compris les soucis de Spielberg

Daniel Ricciardo pense que Renault a adopté de mauvais réglages au Red Bull Ring. Il attend des progrès à Silverstone.

Renault a été en difficulté au Grand Prix d'Autriche. Daniel Ricciardo et Nico Hülkenberg ont vu l'arrivée hors des points. Ricciardo a d'abord soupçonné un problème sur la voiture mais avec le recul, il pense que l'équipe a pris une mauvaise direction dans les réglages. Il espère revenir sur la bonne voie ce week-end, à Silverstone.

« Ce n'était vraiment pas fun pour nous, » a reconnu l'Australien en conférence de presse jeudi. « Évidemment, nous avons analyser les choses en profondeur et essayer de comprendre pourquoi nous avons été distancés tout le week-end. Nous avons vraiment appris des choses sur les réglages. Je pense que nous avons pris une direction à partir du vendredi, en pensant que c'était la bonne, mais avec le recul, elle ne l' était pas. C'est probablement plus une mauvaise direction dans les réglages que quelque chose de fou que nous avons trouvé sur la voiture. J'espérais trouver une fissure sur le châssis, ou quelque chose dans ce genre ! »

« Je pense qu'il faut trouver les bons réglages sur la voiture et nous en avons été proche dans les derniers week-ends, en entrant en Q3. J'ai pris confiance en moi et dans cette dynamique, mais nous nous en sommes éloignés en Autriche, pour des raisons qui avaient du sens sur le moment. Je pense que nous nous sommes éloignés d'une chose que nous aurions dû connaître, mais nous allons essayer de la retrouver à Silverstone, et de revenir à ce que nous savons. »

Des réglages difficiles à trouver

Daniel Ricciardo « aimerait savoir » pourquoi il est si dur de trouver les bons réglages sur la Renault. Il arrive à identifier quand il est à l'aise au volant mais pas toujours à comprendre pourquoi.

« Parfois, je suis ravi de ne pas être aérodynamicien ou ingénieur parce que cela me minerait, » précise-t-il. « A titre personnel, en pilotant la voiture, je sais quand elle me convient, je sais ce que j'aime, et quand nous allons dans une certaine direction qui nous met en difficulté, au freinage ou dans un autre domaine. Il y a une zone dans laquelle je suis plus à l'aise et avec laquelle je crois que la voiture est meilleure. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez