F1 - Kvyat remonte, souci pour Albon

F1 - Grande-Bretagne 2019 - La course - Toro Rosso

Daniil Kvyat a réalisé une belle remontée en course à Silverstone. Alexander Albon a perdu des places et il avait un souci sur son groupe propulseur.

Daniil Kvyat a gagné de nombreuses places pour remonter dans les points. Il  était 16ème en début de course. Il a doublé Antonio Giovinazzi. Il s'est arrêté, deux fois, avant la voiture de sécurité et pendant l'intervention. Il était 15ème au restart. Il a profité des soucis de Sergio Pérez, il a doublé Lance Stroll, il a bénéficié du deuxième arrêt de Lando Norris, il a profité du passage aux stands de Sebastian Vettel et il a doublé Nico Hülkenberg puis Alexander Albon, pour prendre la neuvième place. Il est ravi de ce résultat, qui est une petite surprise pour lui.

« Je suis très content de la course, » déclare le Russe. « Sincèrement, je n'avais pas de grosses attentes en partant en fond de grille aujourd'hui. J'ai eu du mal à trouver le rythme durant tout le week-end et j'avais de petits soucis d'équilibre, mais au moment où cela comptait aujourd'hui, j'ai réussi à exploiter la voiture aussi bien que possible. Nous avons trouvé des améliorations sur les réglages hier, et je pense que nous avons corrigé le tir, et cela a changé la situation. »

« J'ai eu une bonne bagarre avec Kimi pour la huitième place à la fin, c'était fun, mais il ne restait pas suffisamment de tours pour tenter une manoeuvre. C'est bien de marquer deux points de plus et c'était important de nous relancer après les dernières courses. »

Albon a eu un souci sur son groupe propulseur

Alexander Albon est sorti des points en toute fin de course. Il était 10ème en début de course et neuvième après l'intervention de la voiture de sécurité. Albon avait déjà changé de pneus et il ne pouvait pas repasser aux  stands en raison d'un souci sur son groupe propulseur, qui entraînait une tension électrique élevée. Les mécaniciens ne pouvaient donc pas toucher la voiture. Il a été doublé par Daniel Ricciardo mais l'arrêt de Norris et les soucis de Vettel lui ont fait gagner des places. Il a été dépassé par Kimi Räikkönen, Kvyat, Hülkenberg et Norris en fin de course. Il s'est classé au 12ème rang. La voiture de sécurité a joué contre lui.

« Ce n'était pas facile de gérer les pneus, » explique Albon. « Quand la voiture de sécurité est intervenue, certains pilotes ont eu de la chance, d'autres non. »

« Nous avons eu un souci sur la voiture et nous ne pouvions ni passer aux stands ni toucher la voiture, donc il fallait rester en piste pendant que les autres s'arrêtaient. C'était une course frustrante, mais cela peut arriver. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez