FE - Vergne : « C’était tout sauf facile »

FE - Jean-Eric Vergne ému après son titre

Jean-Eric Vergne est ému après son titre en Formule E, conquis après une saison et un week-end en dents de scie.

Jean-Eric Vergne a remporté le titre en Formule E, après deux E-Prix difficiles à New York. Il est ravi de ce sacre dans un cadre difficile.

« C’est un sentiment absolument incroyable, » souligne Vergne (vidéo). « C’était un week-end chargé en émotions, très difficile, assez stressant aussi. L’an dernier, j’avais gagné le titre assez facilement le samedi. Ce week-end, c’était tout sauf facile. »

« Il y avait une très grosse pression. Avec l’équipe, nous avons réussi à faire une bonne course (dimanche), à marquer des points et à gagner le championnat. »

Vergne a vécu une saison riche en émotions

Jean-Eric Vergne a vécu une saison en deux parties. Dans les premières courses, des problèmes et des erreurs l'ont toujours privé d'un bon résultat. A partir de son succès de Sanya, il a régulièrement été aux avant-postes et il a dominé la fin de la saison.

« C’est toujours énormément de travail dans une année, » souligne Vergne. « Nous traversons des moments forts en émotions, des moments qui sont bons, des moments qui sont mauvais, et je pense que c’est tout ça qui remonte à la surface en quelques secondes. C’est assez difficile de contenir son émotion. »

Vergne est le premier pilote à remporter un deuxième titre dans le championnat : « Je pense que la Formule E a changé ma carrière. Mon père m’a toujours dit que c’est facile d’être une fois champion du monde, deux encore plus difficile, trois beaucoup plus difficile. Je pense qu’on voit la nature d’un pilote à son nombre de titres. Beaucoup de pilotes sont champions du monde une fois. Après, je pense qu’il faut encore plus de travail pour le conserver. Je pense qu’il faut rester très humble et travailler encore plus, parce que les autres le feront pour vous battre. Il faut travailler tout le temps, ne jamais se reposer et essayer de s’améliorer tout le temps. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

poool/views/script not found