Lotus : une seconde usine au Royaume-Uni ?

Lotus : une deuxième usine au Royaume-Uni et une autre en Chine ?

Lotus pourrait ouvrir une seconde usine au Royaume-Uni pour ses sportives, et produire des SUV en Chine.

En marge de la présentation de l'hypercar électrique Evija, qui marque le départ d'une transformation profonde chez Lotus, son PDG Phil Popham aurait annoncé que la firme prévoyait de rapidement tripler sa production grâce notamment aux moyens de son nouveau propriétaire, le groupe chinois Geely.

Lotus a vendu 1.630 voitures en 2018 et tablerait ainsi sur 5.000 exemplaires par an via le développement de son usine historique de Hethel, en Angleterre. Un seconde équipe pourrait ensuite y être mise en place pour atteindre 10.000 véhicules par an. Mais Geely ne compterait pas s'arrêter là avec Lotus et, selon Popham, construire une seconde usine au Royaume-Uni ne serait pas exclu pour produire encore davantage. Ces déclarations rapportées font écho à des rumeurs datant d'août 2018 annonçant une usine additionnelle mais aussi un nouveau centre de recherche et de développement Lotus, tous deux au Royaume-Uni.

Le Royaume-Uni...puis la Chine ?

Lotus prépare actuellement son arrivée sur le segment des SUV avec deux modèles et Feng Qingfeng, responsable technique de Geely en charge du groupe Lotus, aurait confirmé à demi-mot que ceux-ci pourraient être produits en Chine. "Le lieu de production dépend de l'avantage local. Le Royaume-Uni est bon pour construire des voitures faites à la main, donc des sportives et des hypercars. En Chine nous pourrions avoir un avantage en termes d'infrastructures pour des voitures de grande série", aurait-il expliqué.

Geely compterait mettre Lotus en concurrence avec Porsche, ce qui serait synonyme d'un changement radical d'échelle pour la firme anglaise. Son intégration à Geely lui donne accès à des plateformes, moteurs et technologies utilisées par d'autres marques du groupe telles que Volvo. Popham aurait toutefois écarté le lancement de tout véhicule "rebadgé" et la production d'un même modèle en deux lieux différents. Enfin, il aurait confirmé qu'après la sportive prévue pour fin 2020, toutes les futures Lotus seraient proposées en une version 100% électrique. La marque pourrait faire l'impasse sur les hybrides.


Source : Bloomberg

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez

Commentaire(s)1

vendredi 19 juillet 2019 à 08:23 DAP Exige dit : 2020, naissance de la dernière vraie Lotus !