F1 - Zandvoort va garder ses graviers

F1 - Zandvoort va garder ses dégagements en graviers

Le circuit de Zandvoort va conserver des dégagements en graviers en 2020, à la demande de la F1. La politique autour des dégagements évolue.

Zandvoort va conserver ses dégagements en graviers. Le tracé va évoluer en 2020, pour le retour du Grand Prix des Pays-Bas, mais la nature de la piste sera préservée. Il n'y aura donc pas de dégagements asphaltés, souvent critiqués puisqu'ils pénalisent peu les erreurs des pilotes.

« Nous gardons les graviers, » a déclaré Jarno Zaffelli, qui dirige Dromo, la société en charge des travaux sur la piste, à RaceFans. « La FOM l’a demandé pour respecter l’histoire de la piste. Les (propriétaires) de la piste l’ont demandé. »

L'épingle de Hugenholtz est le seul en droit du circuit avec un dégagement asphalté, qui sera maintenu.

Les pilotes veulent des dégagements pénalisants

Les dégagement asphaltés se sont généralisés depuis 15 ans, pour des raisons de sécurité. Ils évitent que des voitures ne se retournent, contrairement aux graviers. Les pilotes sont cependant les premiers à demander des circuits plus pénalisants.

Au Red Bull Ring, Valtteri Bottas est violemment sorti de la piste le vendredi, dans un dégagement en graviers, mais il approuve cette configuration de piste : « La moindre erreur est très pénalisante, » expliquait-il après son accident. « Mais je dois dire que je préfère ce genre de circuit qui sanctionne les erreurs, c'est ce que j'aime et c'est beaucoup plus intéressant. » Le circuit de Spielberg offre un équilibre, avec ces dégagements en graviers au coeur du tracé, mais aussi des dégagements asphaltés, délimités par des vibreurs agressives, au début et à la fin du tour.

Le phénomène des dégagements peu pénalisants se voit surtout au Paul Ricard, où la piste est intégralement bordée d'asphalte. Une configuration qui a pousse les commissaires à intervenir, comme après le dépassement hors piste de Daniel Ricciardo. En juin dernier, Romain Grosjean estimait que le circuit serait meilleur avec quelques mètres de gazon pour délimiter la piste.

Les circuits semblent avoir la volonté de limiter les dégagements asphaltés. Silverstone, resurfacé cette année, le dégagement en graviers a été augmenté cette année.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)2

mardi 23 juillet 2019 à 00:08 Jolasoie dit : S est mieux avec le gravié, au moins les pilotes font moins les camicase,

samedi 20 juillet 2019 à 18:32 v12 atmo dit : Ah enfin la FIA se réveille a ce niveau là. Ça fait plaisir

poool/views/script not found