Lotus Evija VS Pininfarina Battista : le match !

Lotus Evija VS Pininfarina Battista : le comparatif des hypercars électriques

La Lotus Evija fait-elle mieux que la Pininfarina Battista, autre hypercar électrique présentée cette année ?

En mars dernier, le constructeur Pininfarina, dérivé du studio de design éponyme, dévoilait la Battista, une hypercar électrique présentée comme la voiture la plus puissante jamais conçue et produite en Italie. Et il y a tout juste quelques jours, de l'autre côté de la Manche, Lotus a révélé l'Evija, hypercar électrique annoncée comme la voiture de série la plus puissante du monde. Le comparatif était inévitable et, compte tenu des fiches techniques de ces engins hors du commun, nous allons parler gros chiffres !

Les deux autos partagent un même type de mécanique puisque chacune est animée par quatre moteurs électriques, en l'occurrence deux par essieu pour fournir une transmission intégrale. La Battista en tire 1.900ch mais l'Evija fait encore mieux avec 2.000ch.

Le coupé d'origine italienne reprend l'avantage sur le plan du couple avec 2.300Nm contre 1.700Nm annoncés pour l'Anglaise, dont les spécifications sont encore provisoires. Les deux voitures sont équipées d'une batterie lithium-ion positionnée au centre, mais celle de la Pininfarina forme un "T" entre un tunnel central et l'arrière des sièges tandis que celle de la Lotus ne déborde pas de son compartiment central-arrière. Il faut dire que, côté capacité, on parle de 120 kWh pour la Battista et 70 kWh pour l'Evija. Mais cette dernière pourrait avoir pour elle son poids puisque, si la masse de sa rivale n'a pas encore été communiquée, Lotus annonce sa dernière création comme la moins lourde de son segment avec 1.680kg.

Un match serré

Pour ce qui est des performances, La Pininfarina Battista expédie le 0 à 100 km/h en moins de 2s aux dires de ses concepteurs, soit une seconde de moins que ce qu'annonce Lotus pour l'Evija. Celle-ci rattrape ensuite son retard d'après ses créateurs en passant de 0 à 300 km/h en moins de 9s, un exercice qui demande 3s de plus à la Battista à en croire Pininfarina. La firme transalpine promet par ailleurs une vitesse de pointe supérieure à 350 km/h là où Lotus annonce plus de 320 km/h. La Battista pourrait par ailleurs remporter la manche de l'autonomie avec 450km annoncés contre environ 400km pour sa rivale.

L'Evija sera un peu plus rare que la Battista puisque seuls 130 exemplaires doivent être produits, soit 20 de moins que sa concurrente. Ni Pininfarina ni Lotus n'ont dévoilé le tarif exact de leur hypercar mais les deux autos jouent dans la même cour avec une estimation officielle de 2 millions d'euros pour la Battista et 1,5 à 2 millions de livres (1,7 à 2,2 millions d'euros) pour l'Evija. Toutes deux doivent entrer en production en 2020. Notons qu'au travers de ces deux voitures européennes, ce sont aussi deux géants asiatiques qui s'affrontent puisque Pininfarina est une filiale du groupe indien Mahindra tandis que Lotus appartient au chinois Geely.

Un petit constructeur croate indépendant pourrait néanmoins jouer les trouble-fêtes puisque la Rimac C_Two, également électrique et annoncée en 2018, dispose de 1.914ch (pour 2.300Nm) et d'une batterie 120 kWh. De quoi revendiquer un 0 à 100 km/h en 1,97s et une vitesse de pointe de 412 km/h malgré un poids de 1.950kg. Son développement suit sont cours mais les détails relatifs à sa commercialisation restent encore à connaître.

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez

Commentaire(s)1

samedi 20 juillet 2019 à 08:43 NAT147 dit : Je ne comprends pas pourquoi il remet autant en doute Pininfarina reposant sur la Rimac qui a déjà eu une expérience dans l'électrique qu'une marque qui n'a jamais fait d'hypercars, reposant sur des véhicules thermiques et qui passe tout d'un coup à l'électrique. Qui faut-il remettre en doute à votre avis? Bon, il est possible que les deux marques est donné des performances correctes, car l'un, la Lotus avec sa evija, repose sur une seule et unique vitesse donc possède une accélération en continue, ce qui fait qu'elle gagane 3 secondes sur la Pininfarina sur le 0-300 km/h mais en contrepartie, possède une vitesse assez limité alors que la Pininfarina Battista repose sur deux vitesses, ce qui lui confèrent une accélération très rapide mais bref et discontinue mais lui donne la possibilité d'atteindre de plus grande vitesse de pointe. Mais la question que je me pose et que pourquoi Pininfarina Battista reposant sur le même moteur que la Rimac c_two (mais avec peu de chevaux en moins donc pas très conséquente) est limité a plus de 350 km/h contre 412 km/h pour la Rimac (bien qu'une expansion de la Battista travaillée pour la vitesse sortira à l'avenir)?

poool/views/script not found