F1 - Haas va poursuivre ses expérimentations

F1 - Haas va poursuivre ses expérimentations à Hockenheim

Romain Grosjean et Kevin Magnussen auront encore des voitures différentes à Hockenheim. Grosjean préfère le package de Melbourne, qui offre plus de stabilité.

Haas a voulu tout remettre à plat à Silverstone, après plusieurs courses difficiles. Romain Grosjean est repassé sur une configuration de la monoplace du début de saison, à Melbourne, alors que Kevin Magnussen a conservé les nouveautés lancées à Barcelone. Grosjean a été plus rapide que Magnussen en qualifications. Günther Steiner, le patron de l'équipe, juge cette comparaison nécessaire.

« Nous avons décidé de faire ce travail pour recueillir des données et mieux comprendre les différences entre les deux voitures, en bien et en mal, pour voir si des progrès sont possibles, » explique l'Italien. « Nous n’étions pas certains que les nouveautés de Barcelone apportaient des progrès. »

En course, les deux pilotes se sont accrochés, ce qui a privé l’équipe de données. L'expérimentation va donc être reproduite ce week-end au Grand Prix d'Allemagne : « Nous allons encore le faire à Hockenheim, sur une piste différentes avec des températures différentes, elles seront beaucoup plus élevées, et comme nous le savons tous, nous n’avons pas recueilli beaucoup de données en course à Silverstone, » précise Steiner.

L'expérimentation va même aller plus loin puisque Kevin Magnussen aura des nouveautés ce week-end : « Nous avons changé quelques pièces sur la voiture, » explique Steiner. « Nous ne nous concentrons pas sur un domaine en particulier. Nous améliorons juste la voiture, dans l’ensemble, pour qu’elle soit plus maniable et avoir plus d’appuis, ce qui favorise toujours les performances. Nous essayons de mieux faire fonctionner les pneus. C’est dans ce domaine que nous avons le plus de progrès à faire, trouver la fenêtre d’exploitation des pneus, et il faut beaucoup d’appuis pour y parvenir. »

Grosjean n'aimait pas les nouveautés de Barcelone

Romain Grosjean n'a jamais apprécié les nouveautés utilisées depuis Barcelone, qui ont nuit à la stabilité de la voiture selon lui. Il préfère le package de Melbourne, même s'il offre moins d'appuis aérodynamiques. Il estime que Haas a eu  raison de se lancer dans ce processus de comparaison.

« C’était bien de faire ces essais, » estime Grosjean. « C’était une décision difficile pour l’équipe, mais les essais ont été bons. Quand nous avons lancé les nouveautés à Barcelone, je voulais un retour en arrière le vendredi soir. Je n’ai jamais eu de bonnes sensations avec l’arrière, surtout dans les virages à vitesse moyenne et élevée. Je n’ai pas eu de bonnes sensations dans ces courbes depuis cet instant. »

« En reprenant le package de Melbourne, la voiture est bien meilleure dans ces domaines. Cela prouve qu'une chose ne fonctionnait pas normalement. Maintenant, les aérodynamiciens se penchent sur la situation, mais je pense que nous avons compris que c’était notre faiblesse. »

« Evidemment, le package du lancement a ses limites. Il offre moins d’appuis, mais plus de stabilité. »

Un travail particulier pour Haas

Pour une équipe, il est inhabituel d'avoir des voitures dans des configurations si différentes, mais cela touche plus l'équipe à l'usine que l'équipe de course.

« Concernant les réglages, ce n’est pas un gros problème, » assure Steiner. « Chaque pilote a ses ingénieurs pour travailler sur le sujet. C’est surtout pour les ingénieurs à l’usine qu’il y a plus de travail, parce qu’ils doivent comparer les données et améliorer la voiture. Pour les réglages, cela ne fait pas une grosse différence. Evidemment, cela ne facilite pas les choses, mais nous pouvons gérer cette petite quantité de travail supplémentaire. »

Kevin Magnussen espère que ce travail va porter ses fruits dès ce week-end : « Nous voulons encore faire des expérimentations pour comprendre nos soucis aussi bien que possible, » explique le Danois. « J’espère que les nouveautés d'Hockenheim apporteront des réponses mais aussi des performances. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez