Publié le 23/07/2019 à 18:35

F1 - Les pilotes favorables aux ravitaillements

F1 - Les pilotes favorables au retour des ravitaillements

Romain Grosjean, Charles Leclerc et Lewis Hamilton voient le retour des ravitaillements d'un bon oeil, surtout pour avoir des voitures plus légères.

Les ravitaillements, nouveau serpent de mer de la F1 ? Ils ont été abandonnés après la saison 2009. Depuis, leur retour est régulièrement évoqué et les équipes avaient prévu leur ré-introduction pour 2017, avant d'y renoncer puisque le nombre de dépassement a augmenté quand ils ont été interdits, en 2010. Jean Todt souhaite rouvrir le débat, avec de nouvelles études. Le Président de la FIA pense que des voitures plus légères, et donc plus performantes, pourraient avoir un effet bénéfique sur le spectacle. Romain Grosjean fait partie des pilotes séduits par cet argument.

« Je suis favorable aux ravitaillements, » déclare le Franco-Suisse. « Je pense que c’est positif, pour rendre les voitures plus rapides et plus légères. C’est plus exigeant pour les pilotes. Je crois aussi que cela ouvrirait des possibilités dans les stratégies. Ce n’est pas fantastique de piloter une voiture lourde. Si les voitures sont plus légères grâce aux ravitaillements, ce sera également plus facile pour les pneus. »

Son équipier est exactement du même avis : « Je pense que ce serait bien d’avoir des ravitaillements, » déclare Kevin Magnussen. « Je pense que cela aurait un effet positif pour les pneus. Les voitures seraient plus proches les unes des autres. Ce serait plus agréable pour les pilotes et ce serait plus difficile en course, parce que les voitures seraient plus rapides, avec moins de carburant. »

Charles Leclerc voit aussi cette proposition d'un bon oeil : « Je n’ai jamais fait de course avec des ravitaillements mais c’était vraiment cool à voir, donc si cela revient en Formule 1, pourquoi pas ? » a déclaré le pilote Ferrari en conférence de presse à Silverstone. « J’aimerais essayer. Je pense que le plus gros problème est que les voitures sont probablement trop lourdes, donc pour moi ce sont deux choses séparées, mais le ravitaillement peut être une bonne idée. »

Hamilton veut une voiture plus légère

Lewis Hamilton se montre plus mesuré. Il estime que les ravitaillements en tant que tels n'auraient pas une grande influence sur le déroulement des courses, mais que rouler avec une voiture plus légère serait bénéfique.

« (Je ne) pense pas vraiment que cela ferait une grande différence dans le spectacle, » a déclaré le quintuple champion du monde en conférence de presse à Silverstone. « Je ne pense pas que cela ferait une grosse différence, hormis le fait que la voiture serait plus légère. Les voitures sont de plus en plus lourdes, tous les ans, et nous allons de plus en plus vite, nous avons plus d’appuis. (...) Pirelli a vraiment du mal à développer des pneus qui peuvent subir ce poids, en faisant si peu d'essais. Pour la dégradation thermale, toutes ces choses, c’est comme un effet domino donc une voiture plus légère nous permettrait de nous battre plus facilement. »

« Si vous regardez la fin de la course (à Silverstone), nous pouvions attaquer plus, nous pouvons nous battre plus facilement (...) parce que la voiture était plus légère en carburant. Pour l’avenir, ce ne serait pas une mauvaise chose, mais il y a d’autres éléments (à modifier). »

Valtteri Bottas aimerait aussi une monoplace plus légère : « Si les voitures sont plus légères, ce sera mieux pour tout, pour la course, les pneus, tout le reste, » a-t-il estimé dans la même conférence. « Tout ce qui peut être fait pour le poids sera un bonus et nous prendrons plus de plaisir, tout le monde prendra plus de plaisir. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)2

mercredi 24 juillet 2019 à 00:53 Jolasoie dit : Et non se sera bien les deux en même temps

mardi 23 juillet 2019 à 20:57 E2PZ dit : Dans ce cas, le pilote qui s'arrête, devra soit ravitailler, soit changer les pneus mais pas les 2 mêmes temps.... comme certaines courses au USA