F1 - Sainz surpris de voir McLaren devant Renault

F1 - Carlos Sainz surpris de voir McLaren devant Renault

Carlos Sainz ne s'attendait pas à ce que McLaren soit devant Renault au championnat à la mi-saison. Il espère de nouveaux progrès.

McLaren a l'avantage dans la lutte pour la quatrième place du championnat face à Renault. Carlos Sainz, qui a quitté le constructeur français pour la formation anglaise cette année, ne s'attendait pas à de tels résultats après la fin de la saison 2018.

« Je ne m’attendais pas à ce que nous soyons devant Renault, » a reconnu l'Espagnol en conférence de presse jeudi. « Renault était dans une bonne dynamique l'an dernier. Nous avons bien fini la saison, McLaren était plus d'une demie seconde derrière à Abou Dhabi, dans presque toutes les séances de qualifications. Puis en course, on (...) voyait rarement Fernando (Alonso) ou Stoffel (Vandoorne) devant Nico (Hülkenberg) et moi. C’était très dur d’anticiper qu’à ce stade de l’année, nous serions devant. »

Sainz reste prudent sur le véritable niveau de McLaren : « Je ne pense pas que nous sommes devant (Renault), » assure-t-il. « Nous sommes devant le championnat, mais je pense que nous avons des performances très similaire et c'est ce qui rend la bagarre fun, comme à Silverstone, en Autriche, en France, nous étions heureux de nous battre avec une équipe comme Renault. Je pense que l'objectif des deux (équipes) est de progresser, ensemble, vers l'avant. Je ne regarde pas trop ce que fait Renault, mais je regarde devant, je regarde Mercedes, je regarde Red Bull, Ferrari, et nous essayons de réduire l’écart. »

Sainz pense que McLaren a le meilleur compromis

Carlos Sainz pense que McLaren doit son avantage à un bon travail dans tous les niveaux, ce qui est crucial avec des écarts si faibles. A plus long terme, il espère voir son équipe se rapprocher des trois top teams.

« En ce moment, la lutte en milieu de classement est tellement disputée qu'il faut tout bien faire et être bon dans tous les domaines, » explique-t-il. « J'ai l'impression que cette année, nous sommes très bons dans presque tous les domaines, c'est pour ça que nous menons cette lutte. Nous n'avons pas eu la quatrième meilleure voiture à chaque week-end de course, mais d'une façon ou d'une autre, nous avons décroché de bons résultats. »

« Mon désir est de voir l’équipe creuser un peu l’écart sur le milieu de classement (...), ce qui me paraît presque impossible cette année. Je pense plus à l’avenir. »

Sainz espère des progrès en qualifications

Les qualifications restent le domaine dans lequel Carlos Sainz espère des progrès. Il a plusieurs fois pris le départ de positions plus lointaines que ce qu'il espérait cette année.

« Je ne suis pas totalement satisfait de ce qui se passe en qualifications, » reconnaît Sainz. « Si on se replonge sur toutes les courses, on peut facilement en trouver trois ou quatre où il y a eu des problèmes qui ne dépendaient pas de moi. Mais ce qui est important, ou la sensation que j'ai, c'est que la voiture est performante. À chaque fois que je monte dans la voiture, j'ai l'impression que je peux l'exploiter aussi bien que possible. J'ai l'impression de comprendre la voiture. J'ai l'impression d'être rapide à chaque fois que je suis au volant. »

« Ensuite, en qualifications, tout se joue sur un tour et ensuite la séance paraît mauvaise, mais ce qui compte, ce sont mes sensations. Je me sens bien dans la voiture et je peux le prouver en course. Les courses se passent bien. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

vendredi 26 juillet 2019 à 17:49 Luc dit : Moteur Renault marche bien ailleurs ! Comme Red Bull et maintenant c'est Mc Laren. Bizarre !!!