F1 - Vettel ravi, Leclerc désolé

F1 - Allemagne 2019 - La course - Ferrari

Sebastian Vettel est passé de la 20ème à la deuxième place à Hockenheim. Charles Leclerc est déçu après son accident.

Sebastian Vettel a pris la deuxième place, dans une course où le podium a longtemps semblé hors de portée pour lui. Il est pourtant vite remonté dans le classement. Il est passé de la 20ème à la 14ème place dans le premier tour. Il a changé de pneus durant l'intervention de la voiture de sécurité et il était 12ème au restart. Il a gagné des places, pour se retrouver septième. Il a été le premier des pilotes de tête à basculer sur les slicks. Il était 10ème mais après plusieurs dépassements, différents incidents et différentes interruptions, il occupait la quatrième place au dernier restart. Vettel a doublé Lance Stroll puis Daniil Kvyat pour se classer au deuxième rang.

« C'était une course folle, » estime le quadruple champion du monde. « J'ai pris du plaisir, même si c'était une course difficile, un peu comme une loterie. Elle a été très longue et je ne me souviens même pas de tout. C'était très dur par moments, en particulier en intermédiaires quand la piste était glissante. J'ai gagné beaucoup de places immédiatement après le départ, dans les premiers tours, même si c'était difficile de voir devant moi. Ensuite, c'était assez dur de trouver un rythme parce que je n'étais pas vraiment à l'aise en intermédiaires et que leur dégradation est assez rapide. C'était dur de dire si le manque d'adhérence été dû à la piste grasse ou aux pneus qui se dégradaient. »

« Sincèrement, dans ce genre de course, rien n'est acquis avant les derniers tours. Je pense que j'étais huitième quand la dernière voiture de sécurité est rentrée aux stands. Il y avait beaucoup de chois à faire, mais nous avons décidé de rester en piste. Dans des conditions mitigée, quand la piste commençait à s'assécher, je me sentais bien avec les slicks et c'est là que nous avons gagné le plus de places. »

Leclerc est parti à la faute

Charles Leclerc a abandonné alors qu'un bon résultat lui tendait les bras. Il a pris un bon départ, pour passer de la 10ème à la sixième place. Il a doublé Kimi Räikkönen et Nico Hülkenberg dans les stands. Au restart, il a vite dépassé Lance Stroll et Kevin Magnussen, qui n'étaient pas passés aux stands, et il était quatrième. Il a profité d'une intervention de la voiture de sécurité virtuelle pour changer de pneus sans perdre de place. Il a perdu le contrôle de sa Ferrari à l'avant dernier virage et percuté la barrière de protection. Il s'était fait deux frayeurs avant son accident. Il regrette son erreur.

« C'est une fin de week-end décevante pour moi, » admet Leclerc. « Après un bon départ, nous avons gagné des places dans des conditions assez difficile. L'équipe a fait un excellent travail elle m'a placé à la deuxième position, pour me battre pour la victoire. La stratégie était la bonne et la voiture se comportait bien. »

« Malheureusement, j'ai fait une erreur au virage 16 et j'ai perdu le contrôle de la voiture. J'ai percuté le mur et c'était la fin de ma course. C'est dommage et je suis désolé pour l'équipe et pour nos supporters. Seb a fait un excellent travail aujourd'hui et il mérite son résultat. »

« Notre voiture et nos performances ont été bonnes tout le week-end, que ce soit sous la pluie ou sur une piste sèche, ce qui est positif. Nous devons rester concentrés et nous allons faire de notre mieux la prochaine course en Hongrie. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez