F1 - Steiner lassé par les accrochages

F1 - Günter Steiner lassé par les accrochages entre les pilotes Haas

Günther Steiner s'agace des accrochages entre ses pilotes. Romain Grosjean ne se prononce pas mais Kevin magnussen juge le Franco-Suisse responsable.

Romain Grosjean et Kevin Magnussen ont encore eu un léger contact en course à Hockenheim, deux semaines après l'accrochage de Silverstone qui a provoqué leur abandon et la colère de leur patron, Günther Steiner. Ce dernier va une nouvelle fois s'expliquer avec eux.

« J’ai été aussi surpris que tout le monde qu’ils le fassent une nouvelle fois après ce qu’il s’est passé à Silverstone, » a déclaré l’Italien au site officiel de la F1. « Je ne leur ai pas parlé après la course, ça ne sert à rien. Je le ferai avant Budapest et je vais trouver une limite claire entre ce qu’il faut faire et ce qu’il ne faut pas faire. S’ils ne comprennent pas ce que cela signifie, je leur dirai quoi faire course par course et tour par tour. »

Steiner ne comprend pas l'attitude de ses pilotes : « C’est le genre de choses qui me rend perplexe en ce moment, » reconnaît-il.

Le patron de Haas attend du changement : « Nous ne pouvons pas avoir un contact entre nos voitures à chaque course, » a-t-il précisé à Crash.net. « Le bon sens doit aussi entrer en jeu. Si je dois prendre une décision sur chaque dépassement, autant piloter moi-même, et ce ne sera pas rapide. »

Grosjean ne se prononce pas, Magnussen accuse son équipier

Dans les instants qui ont suivi le contact, les deux pilotes se sont rejetés la faute par radio. Romain Grosjean, qui reconnaissait ressentir un « ultimatum » avant la course, n'a pas voulu s'exprimer sur l'incident. « Je ne ferais pas de commentaires, si ça ne vous gêne pas, » a déclaré le Franco-Suisse dans F1 Paddock Pass, l’émission de la F1 sur YouTube.

Magnussen estime que son équipier est le seul responsable du contact : « Nous n’avons pas de règle qui nous interdit de nous affronter, » a-t-il déclaré à Crash.net. « On nous a clairement dit de ne pas nous accrocher, et je ne vois pas pourquoi nous devrions nous accrocher. C’est très clair : j’étais à l’intérieur, ce n’est pas comme si j’avais plongé, et (Grosjean) a décidé de tourner sur moi. Je ne sais pas ce qu’il a fait. »

Contrairement à Silverstone, le contact d'Hockenheim n'a pas eu de conséquences. Romain Grosjean a vu l'arrivée au neuvième rang, devant Kevin Magnussen. Ils sont tous les deux gagné deux places grâce aux pénalités des pilotes Alfa Romeo.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)7

mercredi 31 juillet 2019 à 00:21 dolu95 dit : je ne comprends pas comment on peut accuser Grosjean sur ce coup... quand on revoit l'action depuis le début de la ligne droite, on voit grosjean avec le drs et magnussen sans. Ce qui implique que magnussen est devant et grosjean derriere a moins d'une seconde puisque il a l'autorisation d'utiliser le drs. Grosjean dépasse donc magnussen dans la ligne droite grace au drs et prends son virage pensant que magnussen, venant de se faire doubler, ne va pas batailler avec son coéquipier! a un moment donné faudrait aussi que steiner arrete de mettre la faute sur les deux et porte ses cou.... un peu. La clairement c'est magnussen qui provoque le contact en freinant tardivement pour résister a grosjean, pas l'inverse! perso je pense clairement que magnussen se sent en danger et cherche a descendre son coequipier par tous les moyens pour sauver sa place. pas fair play mais avec cet homme ce n'est pas étonnant.

mardi 30 juillet 2019 à 18:51 gege dit : steiner se rabat sur les pilotes pour cacher son incapacité a gouverner cette équipes et surtout son incapacité a leur fournir le bon matériel .quand on voit un grosjean faire des temps avec la voiture de melbourne et être dans les choux avec les évolutions,il faut se poser les bonnes questions.il y a 3 ans le même steiner ne voyait que par grosjean.de plus on ne voit pas le budget recherche evoluer renault depense sans compter depuis 3 ans pour se mettre a niveau

mardi 30 juillet 2019 à 18:02 jpo dit : La fois d'avant, Magnussen a délaminé le pneu arrière de Grosjean avec son aileron avant, puis se porte à côté de lui dans le virage à l'extérieur avec un grosjean qui perd la voiture à cause de la crevaison.

mardi 30 juillet 2019 à 17:55 jpo dit : Magnussen est de tous les coups tordus, ça sert à quoi de résister à son équipier qui est plus rapide à ce moment là de la course il fait perdre du temps aux deux voitures, s'il jouait la victoire ça pourrait se comprendre. Bref Magnussen a tord.

mardi 30 juillet 2019 à 13:44 @atipik dit : pourtant il dit juste magnussen. si romain n'en rajoute pas c'est parce qu'il sait qu'il à tort.

mardi 30 juillet 2019 à 13:22 atipik dit : Les explications de Magnussen sont digne d'un conducteur du dimanche rattrapé par les gendarmes jamais de leur faute toujours une bonne excuse Grosjean au moins à la décence de ne pas en rajouter.

mardi 30 juillet 2019 à 12:29 Juju dit : Si Günther Steiner ne sanctionne pas cette énième bévue, comment pourra-t-il se faire respecter à l'avenir? Les deux pilotes resteront probablement jusqu'à la fin de l'année, mais pour 2020, j'imagine mal que ça puisse continuer. A choisir entre l'un ou l'autre, Magnussen ayant un contrat pour l'an prochain, on devine aisément qui serait sur le départ. Enfin, c'est Gene Hass qui décidera.