F1 - Renault a besoin de « gros points »

F1 - Renault a besoin de « gros points » à Budapest

Renault a besoin d'un bon résultat à Budapest pour se relancer au championnat. Les pilotes espèrent aussi briller en Hongrie.

Renault a fait une mauvaise opération à Hockenheim. Nico Hülkenberg est sorti de la piste alors qu'il était quatrième et Daniel Ricciardo a eu un problème d'échappement. McLaren a creusé l'écart dans la lutte pour la quatrième place, avec désormais 21 points d'avance, et Toro Rosso a profité du podium de Daniil Kvyat pour prendre l'avantage. Renault n'est plus que sixième du championnat et l'équipe doit se relancer ce week-end à Budapest.

« Hockenheim nous a laissé un goût amer, car des courses exceptionnelles comme celle de dimanche peuvent rapporter de gros points, » souligne Cyril Abiteboul, le directeur général de Renault Sport Racing. « En Hongrie, nous avons une nouvelle chance de démontrer ce dont nous sommes capables et je sais que nos deux pilotes sont motivés pour exploiter notre potentiel et prendre le chemin des vacances sur une note positive. »

« Nous restons mobilisés sur notre objectif de construire une voiture plus compétitive. Nous avons eu un avant-goût de ce que l'on peut ressentir à évoluer aux avant-postes au mérite et c'est tout ce dont nous avons besoin avant la pause estivale. Le championnat est ouvert et il est évident que nous devons marquer de gros points en Hongrie pour rester dans le match. »

Les pilotes veulent aussi se relancer

Nico Hülkenberg s'en veut après sa sortie de piste. Il est satisfait d'avoir l'occasion de se relancer dès ce week-end à Budapest.

« C'était amer et je suis très déçu pour l'équipe et moi, » reconnaît l'Allemand. « Nous faisions de l'excellent travail dans des conditions difficiles. Cela fait mal, mais nous avons l'occasion de rebondir immédiatement en Hongrie dès ce week-end. Je suis plus que jamais déterminé à obtenir un résultat solide. »

Daniel Ricciardo n'a pas pu défendre ses chances à Hockenheim et il vise aussi un bon résultat au Hungaroring : « Nous ne pouvons pas dire grand-chose sur l'Allemagne comme notre journée s'est terminée assez tôt, » confirme l'Australien. « Les choses devenaient intéressantes, mais un problème d'échappement nous a contraint à l'abandon. L'équipe examinera l'incident pour prévenir toute récidive. »

« Je suis impatient d'être à Budapest et je suis conscient qu'un résultat solide sera important pour que tout le monde puisse partir en vacances sur une note positive. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez