Pagani Huayra Roadster BC (2019): accrochez-vous !

Pagani Huayra Roadster BC (2019) : présentation et photos

Pagani lève le voile sur la Huayra Roadster BC, qui passe le cap des 800ch cheveux au vent.

Pagani a (plus ou moins) remplacé la Zonda par la Huayra en 2011. En 2016 sortait la Huayra BC, une version particulièrement musclée du coupé. Puis en 2017 vint la Huayra Roadster. Une Huayra Roadster BC fut vite attendue ; la voici enfin après deux ans de développement. La dernière création de Horacio Pagani est aussi sa plus puissante puisque la nouvelle version du V12 6L biturbo central-arrière d'origine Mercedes-AMG développe ici 802ch à 5.900 trs/mn, contre 789ch sous le capot de la BC coupé.

Le couple maximal progresse de 50Nm et gagne une plage d'utilisation plus large puisqu'il s'élève à 1.050Nm disponibles entre 2.000 et 5.600 trs/mn. Cette cavalerie est toujours envoyée aux seules roues arrière via une boîte de vitesses automatique à sept rapports. Pagani était parvenu à rendre la Huayra Roadster plus légère que le coupé "de base" ; ce n'est pas le cas concernant les versions BC puisque le constructeur annonce un poids à sec de 1.250kg pour le nouveau modèle, soit 30kg de moins que la Huayra Roadster standard mais toujours 32kg de plus que la BC fermée.

Sauvagerie affichée

Comme le coupé BC, la découvrable dispose d'appendices aérodynamiques impressionants comprenant une jupe avant à deux étages, des ailettes aux coins du bouclier avant, des ailes avant ajourées, un large aileron arrière et un diffuseur massif, entre autres. Cela permet de la plaquer au sol à haute vitesse avec par exemple 500kg d'appui à 280 km/h, tandis que le freinage est assuré par des disques carbone/céramique de 398mm de diamètre à l'avant et 380mm à l'arrière mordus par des étriers monoblocs à respectivement 6 et 4 pistons derrière des jantes forgées de 20 pouces à l'avant et 21 pouces à l'arrière. La supercar dispose d'une suspension pilotée. Selon Pagani, la Huayra Roadster BC peut maintenir des accélérations latérales de 1,9G avec des pics à 2,2G, aidée en cela par ses pneus Pirelli P Zero Trofeo R.

La voiture de présentation arbore une carrosserie mêlant gris clair et fibre de carbone apparente, certains éléments aérodynamiques étant soulignés de rouge. Surtout, le numéro 20 est apposé sur ses portières pour rappeler que Pagani fête ses 20 ans en 2019. Sous le panneau de toit amovible en fibre de carbone, plus léger que celui de la Huayra Roadster standard, l'habitacle reçoit une sellerie mêlant cuir brun et alcantara gris foncé pour contraster avec le carbone omniprésent. Seuls 40 exemplaires doivent être produits contre 20 coupés BC, 100 coupés standard et 100 Roadster standard. Tous ont déjà été réservés malgré un prix unitaire de 3,085 millions d'euros hors taxes, ce qui fait de la Huayra Roadster BC la Pagani de série la plus chère de l'histoire.

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez

poool/views/script not found