F1 - Vettel sent des progrès en courbe

F1 - Sebastian Vettel sent que la Ferrari progresse en courbe

Sebastian Vettel sent que Ferrari a progressé en courbe, sa principale faiblesse depuis le début de la saison.

Ferrari est dominée par Mercedes depuis le début de la saison mais la Scuderia a eu l'avantage sur certaines pistes. A Hockenheim, Sebastian Vettel et Charles Leclerc ont dominé les essais avant de rencontrer des problèmes en qualifications. Vettel sent que Ferrari progresse dans sa principale faiblesse, les performances en courbe, et que le circuit d'Hockenheim convenait à la monoplace.

« Nous travaillons sur la voiture, » a déclaré l’Allemand à F1 Paddock Pass, l’émission de la F1 sur YouTube. « Nous essayons de corriger ses faiblesses. Pour le dire simplement : nous sommes bons en ligne droite, nous ne sommes pas bons en courbes. Sur le sec, je pense qu’Hockenheim convenait bien à notre voiture. La chaleur nous favorisait un peu plus. C’était dommage qu’elle ne soit plus là le samedi. »

« Dans l’ensemble, nous avons progressé en courbe. Nous perdons encore (du temps) par moments, mais pas autant qu’il y a quelques mois ou quelques semaines. C’est positif, mais il y a encore des domaines dans lesquels nous sommes en retrait. Nous ne sommes pas les plus rapides en courbe. Notre objectif (est de progresse). Nous devons travailler sur ça. Cela explique pourquoi nous avons été bons (à Hockenheim). »

« Nous aurions eu la vraie réponse en qualifications. Nous avons souvent vu que (...) nous sommes plus rapides (en essais qu’en qualifications. »

Vettel sent que Ferrari va dans la bonne direction

Sebastian Vettel est convaincu que Ferrari est sur la bonne voie. Il pense que Mattia Binotto, le patron de la Scuderia, fait le nécessaire.

« Mattia nous aide vraiment, parce qu’il fait en sorte que tout le monde travaille avec calme, et dans la concentration, ce dont nous avons besoin » souligne Vettel. « Les deux prochains mois nous dirons si nous allons dans la bonne direction. »

Il n'est pas certain que ces progrès se concrétiseront à Budapest : « Sur le papier, ce n’est pas le circuit qui conviendra le mieux à notre voiture, mais nous verrons en piste. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez