F1 - Vettel se « console » avec son podium

F1 - Hongrie 2019 - La course - Ferrari

Sebastian Vettel est satisfait de sa troisième place à Budapest, sur un circuit qui convenait peu à la Ferrari. Il a doublé Charles Leclerc.

Sebastian Vettel a pris la troisième place après un dépassement sur Charles Leclerc en fin de course. Il a longtemps été quatrième, après avoir doublé Valtteri Bottas dans le deuxième tour. Il a allongé son premier relais. Son arrêt à a été long, en raison d'un souci sur le pneu avant-droit. Vettel est reparti en tendres et il en a profité pour revenir sur Charles Leclerc, qui était en gommes dures. Il l'a doublé en fin de course.

« Nous quittons la Hongrie et pour quelques semaines, nous pouvons nous consoler avec le fait que nous sommes montés sur le podium dans une course où nous savions que nous serions en difficulté, » souligne le quadruple champion du monde. « Nous n'avons tout simplement pas pu tenir le rythme de nos rivaux aujourd'hui. En termes de stratégie, l'idée était de faire quelque chose de différent, pour essayer de faire mieux que la quatrième place. J'ai réussi à allonger le premier relais jusqu'au 39ème tour, et cela m'a permis de prendre les tendres et d'avoir un meilleur rythme que Charles en fin de course. »

« Maintenant, ne pouvons recharger nos batteries et nous préparer pour nous battre à nouveau à Spa et Monza, des pistes sur lesquelles nous pensons être plus performants. Nous savons que nous pouvons améliorer les performances de la SF90 et nous devons travailler sur ça, mais je suis convaincu que nous avons la possibilité de décrocher de meilleurs résultats. » 

Leclerc a eu des soucis avec les pneus

Charles Leclerc a vu l'arrivée au pied du podium, après avoir passé presque toute la course à la troisième place. Il a récupéré cette position après le premier tour, suite à un dépassement sur Valtteri Bottas, avec un contact. Il n'a pas pu résister à Vettel en fin d'épreuve. Il a eu du mal à gérer la dégradation de ses pneus arrière.

« En arrivant en Hongrie, nous savions que ce serait une course difficile pour nous, et cela a été le cas, » souligne Leclerc. « Le début du premier relais n'a pas été mauvais, mais au fur et à mesure que la course avançait, j'ai commencé à avoir des difficultés avec mes pneus arrière, je ne pouvais pas tenir le rythme de nos concurrents. »

« Maintenant, mon objectif est de comprendre comment progresser dans ce domaine, en particulier dans les relais longs et sur les circuits sur lesquelles la dégradation est forte. Je suis impatient de reprendre la course après la pause, pour que nous puissions continuer à travailler et à progresser, et à proposer un défi à nos concurrents. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez