F1 - Liberty veut une grande équipe américaine

F1 - Liberty aimerait une grande équipe américaine

La F1 aimerait « une équipe américaine de premier plan » pour séduire les supporters aux Etats-Unis. Plusieurs projets existent dans le pays.

La Formule 1 souhaite renforcer sa présence aux Etats-Unis, un pays où les compétitions d'origine européenne ont souvent eu du mal à s'imposer. Pour y parvenir, le championnat aimerait avoir une grande équipe américaine.

« Nous discutons avec de (potentiels) nouveaux entrants en renforçant le modèle économique des propriétaires d'équipe, » a déclaré Chase Carey, le Président de la F1, durant la présentation des résultats commerciaux du championnat, selon Racer. « Nous avons Haas, qui est une équipe américaine. Nous aimerions ajouter une équipe américaine de premier plan. »

Cette volonté ne s’arrête pas là : « Nous adorerions avoir un pilote américain, » précise Carey.

Miami se rapproche du calendrier

La F1 souhaite aussi organiser une deuxième course aux Etats-Unis. Les discussions se poursuivent avec Miami. Chase Carey a eu une réunion à ce sujet il y a un mois et une nouvelle est prévue la semaine prochaine.

« Nous avons parlé d’ajouter des courses dans des villes touristiques comme Las Vegas ou Miami, » rappelle Carey. « Je pense que c’est important, nous faisons des progrès dans ce domaine. »

Il estime que la F1 a déjà renforcé sa présence aux Etats-Unis : « Quand on regarde le numérique, cela a été une bonne surprise, parce que nous ne faisions rien sur le numérique il y a quelques années, donc c’était dur de mesurer l’engagement (des supporters) sur le numérique aux Etats-Unis, » rappelle Carey. « Il y a plus de supporters que ce que les gens pensent (aux Etats-Unis). »

Le public est de plus en plus nombreux aux Etats-Unis : « Les audiences télévisées ont bien progressé ici l’an dernier, » souligne Carey.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)4

samedi 10 août 2019 à 10:27 Juju dit : Quand on voit le talent de Rossi en Indycar, une seconde chance en F1 ne serait pas absurde.

vendredi 09 août 2019 à 15:38 hmmm dit : Combien de pilotes français (ou autres nationalités) en F1 sans succès ? Ils doivent être nulle... Drôle de résonnent vous avez les gars...

vendredi 09 août 2019 à 14:46 nono///M5 dit : Faut surtout se souvenir de son père Mario,14 ans en formule 1,champion du monde 1978 et ça c’est que pour la F1,il a un palmarès de dingue.

vendredi 09 août 2019 à 09:41 garcia72 dit : "Pilote américain de premier plan" ?... rappelles-toi Michael Andretti : quel fiasco ! !... barreau de chaise ! !