F1 - Williams : Le bilan à mi-saison

F1 - Le point sur les performances de Williams à mi-saison

Durant la pause estivale, Sport Auto fait le point sur les performances des équipes et des pilotes. Au programme aujourd'hui : Williams, 10ème du championnat.

Williams vit la saison la plus difficile de son histoire. En 2018, l'équipe anglaise était déjà 10ème du championnat à la pause estivale, mais elle était plus proche de ses rivales. Le seul point marqué, par Robert Kubica à Hockenheim, est dû aux pénalités des pilotes Alfa Romeo et si l'équipe remporte son appel, le compteur de Williams retombera à zéro.

Dès les essais hivernaux, Williams était dans une situation délicate. L'équipe a pris du retard dans la construction de sa voiture. Le premier shakedown a été annulé et les premiers essais ont débuté deux jours et demi après les autres équipes. Paddy Lowe, le directeur technique, a quitté son poste avant le début de la saison. A Melbourne, Robert Kubica devait éviter les vibreurs, en raison de la fragilité de l'aileron avant et du manque de pièces de rechange. Côté technique, l'équipe avait conscience d'avoir un « problème fondamental », impossible à régler avant plusieurs mois.

Depuis, Williams a lentement progressé. L'équipe a lancé des nouveautés à Hockenheim puis à Budapest. George Russell est passé proche de la Q2 en Hongrie et il estime avoir vécu son meilleur week-end de l'année. Le signe que Williams est sur la bonne voie ? L'Anglais reconnaît lui même que ces qualifications étaient flatteuses pour l'équipe mais il espère lancer une spirale positive.

Robert Kubica - 19ème - 1 point

Robert Kubica a marqué le seul point de Williams cette année, mais dans des conditions particulières, avec de nombreux abandons et les pénalités de Kimi Räikkönen et Antonio Giovinazzi. Le Polonais vit un retour difficile, neuf ans après sa dernière saison. Il cible le manque d'expérience dans la génération de monoplaces actuelle, plutôt que son manque de mobilité dans la main droite, mais le bilan est dur : en 12 courses, il a toujours été battu par son équipier en qualifications et il n'a eu l'avantage que deux fois en course.

Des rumeurs indiquaient que les sponsors de Robert Kubica n'avaient pas assuré sa place jusqu'à la fin de l'année, mais Claire Williams, la patronne de l'équipe, a assuré qu'il finira la saison. Il n'est pas certain de rester en 2020.

George Russell - 20ème - 0 point

George Russell fait ses débuts dans le plus difficile des contextes cette année. La monoplace manque de performances et il peut difficilement se mesurer aux pilotes des équipes rivales. Le champion en titre de la F2 ne peut être comparé qu'à son équipier et il a un net avantage depuis le début de la saison.

Russell est déjà assuré de rester chez Williams l'an prochain. En attendant mieux en 2021 ? Comme Esteban Ocon, il est sous contrat avec Mercedes. Une promotion est exclue pour 2020 mais elle reste possible à plus long terme.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez