Koenigsegg : 25 ans déjà !

Koenigsegg : déjà 25 ans

Cela fait maintenant 25 ans que Koenigsegg propose des supercars aussi atypiques que radicales.

Alors âgé de 22 ans, Christian von Koenigsegg fonda Koenigsegg Automotive le 12 août 1994. Le petit constructeur suédois de supercars a donc 25 ans aujourd'hui. La firme scandinave est parvenue à se hisser parmi les marques les plus prestigieuses mais son ascension, si elle a été relativement rapide, s'est faite pas à pas.

C'est en 1996 que la CC, premier prototype de Koenigsegg, fit ses premiers tours de roues en public. Les fondamentaux étaient déjà là, la CC étant une supercar sans fioritures inspirée par les Ferrari F40 et McLaren F1, dotée d'un panneau de toit amovible et d'un V8 en position centrale-arrière (après avoir failli recevoir un flat-12 Subaru). Le V8 en question provenait de chez Audi. L'année suivante, la CC fit une apparition remarquée à Cannes durant le Festival. En 2000, Koenigsegg présenta à Paris la CC8S, premier modèle destiné à être commercialisé, animée par un V8 Ford à compresseur de 655ch faute d'accord avec Audi. C'est ce moteur qui n'a cessé d'évoluer depuis sous le capot des Koenigsegg.

Toujours plus

La première CC8S de série fut construite en 2002 et livrée en mars 2003 au salon de Genève. Seuls 6 exemplaires virent le jour, lançant la marque sur la voie de l'exclusivité avec un prix de départ d'un peu moins de 400.000€. Malgré un incendie de ses anciens locaux en 2003 menant à la perte de nombreux documents, Koenigsegg poursuivit sur sa lancée avec la CCR en 2004. Produite à seulement 14 exemplaires, celle-ci mit un peu plus le constructeur en lumière en s'adjugeant un record de vitesse avec 387.86 km/h. Puis vint la CCX en 2006 (accompagnée d'une CCGT de compétition finalement avortée) et la CCXR en 2007, qui eut droit à plusieurs variantes avant d'être remplacée par l'Agera. Cette dernière suivit le même parcours que sa devancière avec nombre de déclinaisons et modèles dérivés (S, R, RS, One:1...). Entre-temps, le V8 avait troqué son compresseur pour deux turbos et sa puissance dépassé les 1.000ch.

En 2015, Koenigsegg a ajouté "l'hyper-GT" hybride Regera à son catalogue. Celle-ci est récemment entrée en production et le constructeur vient de remplacer l'Agera par la spectaculaire Jesko. Son V8 développe jusqu'à 1.625ch et les 125 exemplaires prévus ont déjà tous été réservés malgré un prix de base unitaire de 2,5 millions d'euros environ. Pas à pas donc, mais des pas de géant.

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez