F1 - Moteurs : Le point sur les éléments utilisées

F1 - Quota de moteurs : Le point après Budapest

Certains pilotes se rapprochent de pénalités liées au quota d'éléments du groupe propulseur. Voici le point complet, élément par élément et pilote par pilote.

Plusieurs pilotes ont déjà dépassé le quota d'éléments du groupe propulseur à la mi-saison. De nouvelles pénalités sont attendues à Spa et Monza, des circuits où la puissance compte et où les dépassements ont possibles, ce qui permet de compenser une sanction sur la grille. Honda a notamment prévu de lancer un nouveau moteur, plus puissant, à Spa ou à Monza, ce qui obligera les pilotes à dépasser le quota. Pour les équipes des autres motoristes, le lancement du troisième et dernier moteur de l'année se fera probablement sur l'une de ces deux courses.

Le moteur, le turbo et le MGU-H sont limités à trois exemplaires pour la saison, alors que le MGU-K, la batterie et le système électronique du groupe propulseur sont autorisés en deux exemplaires. Un dépassement du quota entraîne une pénalité. Certains pilotes, comme Sebastian Vettel et Daniel Ricciardo, ont profité de mauvaises positions sur la grille pour dépasser volontairement le quota et avoir des pénalités aux conséquences limitées, voire nulles.

- Comprendre 2019 : Les pénalités moteur

Avec l'inversion des places de Pierre Gasly et Alexander Albon, chacun des deux pilotes va récupérer le quota de l'autre : le nombre de pièces du groupe propulseur est lié à une voiture engagée et pas à un pilote. Le nombre d'exemplaires indiqué dans la liste suivante affiche ceux utilisés par Gasly et Albon avant leur changement d'équipe.

Moteurs

Sur les trois moteurs autorisés pour la saison, tous les pilotes en ont déjà utilisé au moins deux. Daniel Ricciardo, Nico Hülkenberg, Carlos Sainz, Daniil Kvyat et Alexander Albon ont même déjà dépassé le quota. Max Verstappen, Pierre Gasly, Lando Norris, Lance Stroll et Kimi Räikkönen l'ont atteint. Un changement entraînerait donc une pénalité.

Lewis Hamilton : 2
Valtteri Bottas : 2
Sebastian Vettel : 2
Charles Leclerc : 2
Max Verstappen : 3
Pierre Gasly : 3
Daniel Ricciardo : 4
Nico Hülkenberg : 5
Romain Grosjean : 2
Kevin Magnussen : 2
Carlos Sainz : 4
Lando Norris : 3
Sergio Pérez : 2
Lance Stroll : 3
Kimi Räikkönen : 3
Antonio Giovinazzi : 2
Daniil Kvyat : 4
Alexander Albon : 5
George Russell : 2
Robert Kubica : 2

Turbo

Comme pour le moteur, les pilotes Red Bull, ainsi que Lando Norris, Lance Stroll et Kimi Räikkönen, se rapprochent d'une pénalité.

Lewis Hamilton : 2
Valtteri Bottas : 2
Sebastian Vettel : 2
Charles Leclerc : 2
Max Verstappen : 3
Pierre Gasly : 3
Daniel Ricciardo : 4
Nico Hülkenberg : 4
Romain Grosjean : 2
Kevin Magnussen : 2
Carlos Sainz : 4
Lando Norris : 3
Sergio Pérez : 2
Lance Stroll : 3
Kimi Räikkönen : 3
Antonio Giovinazzi : 2
Daniil Kvyat : 4
Alexander Albon : 4
George Russell : 2
Robert Kubica : 2

MGU-H

Ce sont les mêmes pilotes qui ont atteint le quota maximum pour le système de récupération de l'énergie produite par la turbine du turbo.

Lewis Hamilton : 2
Valtteri Bottas : 2
Sebastian Vettel : 2
Charles Leclerc : 2
Max Verstappen : 3
Pierre Gasly : 3
Daniel Ricciardo : 4
Nico Hülkenberg : 4
Romain Grosjean : 2
Kevin Magnussen : 2
Carlos Sainz : 4
Lando Norris : 3
Sergio Pérez : 2
Lance Stroll : 3
Kimi Räikkönen : 3
Antonio Giovinazzi : 2
Daniil Kvyat : 4
Alexander Albon : 4
George Russell : 2
Robert Kubica : 2

MGU-K

Tous les pilotes ont déjà atteint le quota de deux MGU-K pour l'année, ce qui est logique puisque le cap de la mi-saison a été dépassé.

Lewis Hamilton : 2
Valtteri Bottas : 2
Sebastian Vettel : 2
Charles Leclerc : 2
Max Verstappen : 2
Pierre Gasly : 2
Daniel Ricciardo : 3
Nico Hülkenberg : 3
Romain Grosjean : 2
Kevin Magnussen : 2
Carlos Sainz : 3
Lando Norris : 3
Sergio Pérez : 2
Lance Stroll : 2
Kimi Räikkönen : 2
Antonio Giovinazzi : 2
Daniil Kvyat : 3
Alexander Albon : 4
George Russell : 2
Robert Kubica : 2

Batterie

Les pilotes ont droit à deux exemplaires de la batterie des systèmes hybrides, mais Lewis Hamilton, Sergio Pérez, Lance Stroll et Robert Kubica n'en ont utilisé qu'un seul. D'autres pilotes ont déjà été pénalisés.

Lewis Hamilton : 1
Valtteri Bottas : 2
Sebastian Vettel : 2
Charles Leclerc : 2
Max Verstappen : 2
Pierre Gasly : 2
Daniel Ricciardo : 3
Nico Hülkenberg : 2
Romain Grosjean : 2
Kevin Magnussen : 2
Carlos Sainz : 3
Lando Norris : 3
Sergio Pérez : 1
Lance Stroll : 1
Kimi Räikkönen : 2
Antonio Giovinazzi : 2
Daniil Kvyat : 3
Alexander Albon : 2
George Russell : 3
Robert Kubica : 1

Système électronique

Comme pour la batterie, certains pilotes n'ont pas encore atteint le quota du système électronique, mais ils sont aussi plusieurs à l'avoir dépassé.

Lewis Hamilton : 1
Valtteri Bottas : 2
Sebastian Vettel : 3
Charles Leclerc : 2
Max Verstappen : 2
Pierre Gasly : 2
Daniel Ricciardo : 3
Nico Hülkenberg : 3
Romain Grosjean : 2
Kevin Magnussen : 3
Carlos Sainz : 3
Lando Norris : 3
Sergio Pérez : 1
Lance Stroll : 1
Kimi Räikkönen : 2
Antonio Giovinazzi : 3
Daniil Kvyat : 3
Alexander Albon : 2
George Russell : 3
Robert Kubica : 1

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)4

jeudi 22 août 2019 à 18:05 hmmm dit : @Atypik, Juste au cas où, Le PU inclut l'ensemble des pièces nécessaires à faire avancer la voiture. De ce fait, toutes les pièces citées sont soumises à des fortes contraintes, surtout dans un voiture de course.

jeudi 22 août 2019 à 18:01 hmmm dit : J'essaye de poster une analyse concernant mon premier post. Mais pour une raison inconnue, il est censuré... En Bref : Mercedes les plus fiables en moyenne, Renault les moins fiables partout.

jeudi 22 août 2019 à 17:54 hmmm dit : En fessant une moyenne, ça donne par voiture : (M= Mercedes, F= Ferrari, R= Renault, H= Honda). Moteur : M= 2.17 F= 2.17 H= 3.75 R= 4.00 Turbo : M= 2.17 F= 2.17 H= 3.50 R= 3.75 MGU-H: M= 2.17 F= 2.17 H= 3.50 R= 3.75 MGU-K: M= 2.00 F= 2.00 H= 2.50 R= 3.00 Batterie : M= 1.50 F= 2.00 H= 2.25 R= 2.75 Électrique : M= 1.50 H= 2.25 F= 2.50 R= 3.00

jeudi 22 août 2019 à 17:36 atypik dit : Au niveau des pièces soumises à de fortes contraintes, pu,turbo, on voit une nette différence entre les deux motoristes en tete du championnat constructeurs et leurs poursuivants.