F1 - Vidéo : Le championnat sur 70 saisons

VIDEO. Une vidéo publiée sur YouTube résume l'histoire de la F1 en une seule saison. Elle couronne un super-champion sur 70 saisons.

Qui est le meilleur pilote de l'histoire de la F1 ? L'évolution des monoplaces et des barèmes de points complique souvent les comparaisons. Le compte YouTube Racing Statistics a voulu y remédier avec une vidéo qui présente un super championnat, comprenant toutes les courses disputées durant les 70 saisons de F1, et qui montre son évolution, depuis la première course, à Silverstone en 1950, jusqu'à Silverstone 2019. Le barème de points utilisé est celui de la saison actuelle, avec 25 points pour une victoire et les 10 premiers pilotes récompensés. Le point du meilleur tour, attribué si son auteur est dans le top 10, est également pris en compte.

La vidéo montre Juan-Manuel Fangio, titré à cinq reprises dans les années 1950, dominer jusqu'en 1967. Jim Clark puis Graham Hill prennent ensuite l'avantage. Jackie Stewart passe en tête en 1972. Il est délogé de la première place par Carlos Reutemann, qui n'a pourtant jamais remporté le championnat, en 1981. Niki Lauda passe devant l'année suivante. En 1987, Alain Prost est le nouveau leader de ce super-championnat. Ayrton Senna remonte au deuxième rang dans les années suivantes, sans passer devant son éternel rival. Michael Schumacher s'empare de la première place en 2001, l'année de son quatrième titre.

Le septuple champion du monde est le leader de ce classement, devant Lewis Hamilton, Sebastian Vettel, Kimi Räikkönen, Fernando Alonso et Alain Prost. Rubens Barrichello est le premier pilote sans titre de ce classement, au septième rang, devant Ayrton Senna, Jenson Button et Nico Rosberg. Les générations de pilotes les plus récentes sont favorisées puisque le nombre de courses disputées par saison a constamment évolué, ce qui aide à marquer plus de points.

- La vidéo de ce super-championnat

Une vidéo sur le record de victoires

Une autre vidéo de Racing Statistics montre l'évolution du nombre de victoires par pilotes, de la création du championnat jusqu'à Hockenheim cette année. Le record a rarement changé de mains. Alberto Ascari puis Juan-Manuel Fangio ont dominé le compte dans les années 1950. Jim Clark est passé en tête en 1967. Jackie Stewart a pris l'avantage en 1973. Alain Prost s'est porté en tête en 1987 et Michael Schumacher a battu le record en 2001.

L'Allemand a porté le record a 91 victoires. Il devance aujourd'hui Lewis Hamilton, Sebastian Vettel, Alain Prost et Ayrton Senna. Fernando Alonso est sixième, devant Nigel Mansell, Jackie Stewart, Jim Clark et Niki Lauda.

Les pilotes des générations les plus récentes sont une nouvelle fois avantagés par les saisons plus longues. Cette différence a été compensée dans un autre classement, qui valorise plus une victoire dans les années 1950, quand il y avait moins de courses par saison, qu'un succès de nos jours. Dans ce classement, Schumacher reste en tête, devant Hamilton. Prost remonte au troisième rang, devant Fangio, Vettel et Senna. Clark est septième, devant Stewart, Mansell et Stirling Moss.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)3

samedi 24 août 2019 à 13:46 atypik dit : Pour moi les meilleurs pilotes sans pour autant mésestimer ceux de l 'epoque actuelle ce sont ceux qui courraient sans aucune aide où assistance ceux qui pilotaient des voitures difficiles et qui n' ignoraient pas les risques car la sécurité bien qu'elle soit louable n'était pas celle d'aujourd hui.

vendredi 23 août 2019 à 18:13 Ronald Delarue dit : Qui est le meilleur pilote de Formule 1 de tous les temps ? Cette question restera toujours sans réponse. L'évolution des monoplaces, des circuits, des barèmes et du nombre de courses par an rendent les comparaisons caduques. Il est cependant certain que la passion, la bravoure, le courage et le talent sont présents dans toutes les générations de pilotes. Merci à eux.

vendredi 23 août 2019 à 13:49 leon dit : A mon avis , le seul classement qui compte est celui qui en prend en compte le nombre de départs : que ce soit pour les victoires ou les poles . Et là c'est le meme qui gagne les deux : FANGIO .