F1 - Ocon en route vers Renault ?

F1 - Esteban Ocon en route vers Renault ?

Mercedes a-t-elle fait son choix pour 2020 ? Renault serait déjà prête à recruter Esteban Ocon mais les annonces pourraient se faire attendre.

Mercedes profite de la pause estivale pour choisir l'équipier de Lewis Hamilton. Valtteri Bottas, le titulaire actuel, fait face à la concurrence d'Esteban Ocon, son troisième pilote. Cette semaine, Auto Bild a sous-entendu que le choix tend vers Bottas, puisque le magazine allemand estime qu'Ocon se rapproche de Renault.

RMC Sport se montre plus prudent, en précisant que le constructeur au Losange a bien proposé un contrat à Ocon, mais qu'aucune décision n'était prévue dès cette semaine. Chez Renault, Ocon remplacerait Nico Hülkenberg, en fin de contrat. Le salaire de Hülkenberg serait plus élevé que celui promis à Ocon, ce qui permettrait à Renault de faire une bonne opération financière.

Auto Bild précise que Hülkenberg pourrait rejoindre Haas, à la place de Romain Grosjean. L'Allemand formerait alors un duo explosif avec Kevin Magnussen. Les deux hommes ont déjà eu des tensions par le passé, illustrées dans Pilotes de Leur Destin, la série-documentaire de la F1 sur Netflix. Haas souhaitera-t-elle associer ces deux pilotes après avoir critiqué Grosjean et Magnussen pour leurs contacts à Silverstone et à Hockenheim ?

Ocon fait tout pour revenir

Esteban Ocon a disputé deux saisons avec Force India, après neuf premières courses chez Manor en 2016. Il passe une année en coulisses chez Mercedes. Il travaille dans le simulateur et il découvre toutes les méthodes de l'équipe championne du monde, ce qui lui apporte une expérience qu'il juge utile pour un retour comme titulaire en 2020.

« Je travaille énormément sur l'année prochaine, » a confié le Normand au site officiel de la F1. « J'apprends énormément chez Mercedes. Quand je reviendrai, je serai un pilote beaucoup plus complet. » Ocon n'a pas roulé dans la Mercedes cette année et il estime qu'il aura besoin de temps pour être à nouveau à son meilleur niveau en 2020, mais que les essais hivernaux « devraient être suffisants. » « Je pense qu'en un an, les changements ne sont pas énormes, » précise-t-il. « Si on manque deux années, c'est un gros saut. »

Ocon craint d'être oublié par le monde de la F1 et c'est pour cela qu'il tient à se rendre d'être sur les pistes après avoir travaillé dans le simulateur le vendredi des Grands Prix : « J'ai insisté sur le fait que je voulais être sur la piste, » précise-t-il. « Je ne veux pas travailler seulement sur le simulateur. Les mecs ont dit que ça serait dur. J'ai dit que je le savais, mais je voulait que ce soit comme ça. Même si je ne dors pas, je veux être sur la piste. C'est dur. C'est vraiment dur. Mais ça me va. Il y a bien pire dans la vie. Et je peux dormir tôt le samedi soir et me reposer pour le dimanche. »

Les annonces pourraient se faire attendre

Quelle qu'elle soit, la décision du Mercedes pour 2020 aura un effet domino dans d'autres équipes. Il faudra peut-être qu'ils soient tous tombés pour que des annonces soient faites. Le constructeur souhaite visiblement attendre d'avoir un point de chute pour le pilote non retenu avant de faire son annonce. Du côté de Renault, la volonté pourrait être la même vis-à-vis de Nico Hülkenberg, s'il n'est pas prolongé.

En 2017, quand Mercedes a recruté Valtteri Bottas pour succéder à Nico Rosberg, l'équipe avait attendu que Williams finalise le retour de Felipe Massa pour faire une annonce. Cette année, il faudra peut-être attendre les choix de plusieurs équipes avant que la marque ne confirme son propre choix.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)6

dimanche 25 août 2019 à 17:25 leon dit : atn juju : soyons honnetes face aux résultats . Si le parcours F1 Renault motoriste ne souffre pas de contestation mais seulement après 1990 , il fut avant assez chaotique et conduisit PROST ( une entreprise derrière son champion , pub de 83!) à aller voir une autre entreprise qui lui offrit 3 titres de CDM . Quant à son parcours constructeur , de Charybde en Scylla sauf qd Flavio était aux commandes et trichait ; pas glorieux .

dimanche 25 août 2019 à 15:43 Juju dit : J'avais oublié qu'on ne pouvait pas converser objectivement au sujet de Renault F1, ici, sans verser dans le dénigrement de principe. Même dans les années 80, c'était déjà comme ça. Alain Prost n'en pouvait plus de cette mentalité alors qu'il se faisait cracher dessus, tout en étant un des meilleurs pilote de sa génération. C'est désespérant.

dimanche 25 août 2019 à 13:28 atypik dit : 30m € dont 22 pour Ricciardo, tout ça pour une 6éme place constructeur largué par McLaren le client et talonné par AlphaRoméo, joli coup.

dimanche 25 août 2019 à 13:13 leon dit : MERCO fait le bon choix 2020 en gardant BOTTAS . Par contre au delà de 2020 , on peut se poser la question mais à mon avis ils ont la réponse : RUSSELL .

dimanche 25 août 2019 à 12:57 atypik dit : @ Juju ; la masse salariale Ricciardo recruté à prix d'or et Hulkenberg cher Ocon serait revu à la baisse tout ce battage démontre bien la gestion erratique du management Renault.

dimanche 25 août 2019 à 12:06 Juju dit : Quel seraitl'intérêt de Renault de ne pas prolonger Nico Hulkenberg?