WRC - Tänak gagne, soucis pour Ogier et Neuville

WRC - Ott Tänak gagne au Rallye d'Allemagne, soucis pour Sébastien Ogier

Ott Tänak s'est imposé au Rallye d'Allemagne. Sébastien Ogier et Thierry Neuville ont vu l'arrivée hors du podium en raison de crevaisons.

Ott Tänak fait encore une bonne opération. Le pilote Toyota a remporté le Rallye d'Allemagne pour la troisième année consécutive, alors que Sébastien Ogier et Thierry Neuville, ses rivaux pour le titre, ont perdu du temps avec des crevaisons.

Tänak était déjà en tête jeudi soir, après la première super-spéciale. Neuville est passé devant lui vendredi matin mais l'Estonien a repris la première place et il ne l'a plus lâchée. Neuville restait à 2,8sec vendredi soir. Ogier, retardé par une Citroën sous-vireuse, était troisième, à 22,1sec.

Les écarts ont augmenté samedi mais ce sont surtout des crevaisons pour Neuville et Ogier qui ont permis à Tänak de s'échapper. Neuville a dû changer de roue dans la longue spéciale de Panzerplatte et il a perdu près de 1min30. Ogier a eu une crevaison lente et il a lâché 11,2sec. Il a eu un calage moteur dans la spéciale suivante et une nouvelle crevaison dans la second passage dans Panzerplatte. Comme Neuville avant lui, Ogier a dû s'arrêter pour changer de roue et il a perdu plus de 1min30.

Tänak s'est retrouvé avec plus de 30 secondes d'avance sur ses équipiers chez Toyota, Kris Meeke et Jari-Matti Latvala. Neuville n'était plus que cinquième et Ogier huitième. Le Français était quatrième après sa première crevaison.

Ott Tänak n'a pas pris de gros risques ce dimanche, pour s'imposer devant Kris Meeke et Jari-Matti Latvala. Toyota décroché un triplé.

Neuville et Ogier prennent quelques points

Dani Sordo se classe au quatrième rang. Il a eu des soucis de boîte de vitesses durant la première journée. Il devance Thierry Neuville, vainqueur de la Power Stage. Le pilote Hyundai marque ainsi cinq points de plus, alors que Tänak a pris trois points et Ogier un seul.

Esapekka Lappi a pris la sixième place. Il a fait un premier tête-à-queue vendredi et un second samedi. Il devance Andreas Mikkelsen, qui a perdu du temps vendredi, quand sa Hyundai est restée coicnée dans un fossé. Sébastien Ogier s'est classé au huitième rang.

Gus Greensmith est neuvième, malgré un contact avec un arbre le deuxième jour. Il devance Takamoto Katsuta, qui roulait dans une quatrième Toyota. Teemu Suninen n'a pas pris de poitns, en raison d'un problème électrique sur sa Ford vendredi matin.

Jan Kopecky s'est imposé en WRC2. Kalle Rovenperä menait et il filait vers une cinquième victoire consécutive quand il a eu un accident samedi.

Tänak a désormais 35 points d'avance sur Neuville au championnat. Ogier perd une position et il est troisième, à 42 points.

Classement

1. Ott Tänak - Toyota
2. Kris Meeke - Toyota - 20''8
3. Jari-Matti Latvala - Toyota - 36''0
4. Dani Sordo - Hyundai - 46''6
5. Thierry Neuville - Hyundai - 58''5
6. Esapekka Lappi - Citroën - 1'42''2
7. Andreas Mikkelsen - Hyundai - 1'46''2
8. Sébastien Ogier - Citroën - 1'56''3
9. Gus Greensmith - Ford M-Sport - 6'22''2
10. Takamoto Katsuta - Toyota Mäkinen - 8'19''2

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

dimanche 25 août 2019 à 17:45 leon dit : Et si la C3 était tout simplement ratée ? Meeke l'avait dit avant d'etre viré ! Qd on voit qu'OGIER ,Sextuple CDM , se plaint de ne pas la comprendre et de gros sous virage sur l'asphalte , on se dit que MEEKE avait raison trop tot hélas pour lui .