Publié le 26/08/2019 à 09:42

F1 - Les F1 devront garder des ailerons en 2021

F1 - Les monoplaces garderont de gros ailerons en 2021

Les monoplaces de 2021 vont générer leurs appuis aérodynamiques grâce à l'effet de sol, mais la F1 veut conserver des ailerons pour favoriser les dépassements.

Le règlement 2021 ne sera publié qu'au mois d'octobre mais la F1 a publié une première vidéo d'un modèle en soufflerie. Le principal objectif de ce règlement est de favoriser le spectacle, en facilitant les dépassements. Actuellement, un pilote qui suit un rival voit sa voiture subir une perte d'appuis aérodynamiques, et donc de stabilité, en raison des perturbations générées par la voiture située devant. Cette perte complique les dépassements. La nouvelle génération de monoplaces est conçue pour réduire ces perturbations.

Pour atteindre cet objectif, une des idées mises en avant est l'effet de sol, qui permet de générer l'essentiel des appuis aérodynamiques sous la monoplace et moins grâce aux ailerons avant et arrière. Le modèle présenté la semaine dernière conserve pourtant des ailerons importants. Pat Symonds, directeur technique de la F1 et très impliqué dans la conception du nouveau règlement, estime que ce serait une erreur de renoncer totalement aux ailerons.

« Nous faisons un gros travail de recherche pour produire une voiture 2021 qui (permettra aux pilotes) de s'affronter, et l'un des secrets identifiés, et que nous connaissions depuis un moment, mais qui est prouvé maintenant, est qu'il faut un aileron arrière pour soulever le flux d'air, toutes les perturbations derrière la voiture, et le faire passer au dessus de la voiture qui suit, donc c'est assez important d'avoir un aileron arrière, » a expliqué l'Anglais à F1 Fan Voice.

Et qui dit aileron arrière dit aileron avant : « Quand on a un aileron arrière, il y a de fortes charges à l'arrière de la voiture, donc il faut les équilibrer avec quelque chose à l'avant, » explique Symonds.

Réduire les perturbations... et mieux y résister

La F1 veut trouver le bon équilibre dans la rédaction du nouveau règlement. Un aileron génère des turbulences mais il peut aussi permettre de mieux y résister.

« Je ne pense pas que c'est positif d'éliminer les ailerons avant et arrière, il y a beaucoup d'autres aspects à prendre en compte, » précise Symonds. « Nous voulons des voitures qui fonctionnent dans les turbulences aérodynamiques, même si nous essayons de réduire ces turbulences. »

Les simulations réalisées par la F1 montrent que le concept de 2021 permet de réduire les perturbations à hauteur de 50%.



A voir aussi :
- Le règlement 2021 dévoilé
- Tous les détails du règlement 2021

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez