Lamborghini LB48H : une hybridation inédite ?

Lamborghini : des supercondensateurs pour la LB48H ?

La Lamborghini annoncée pour Francfort pourrait être la première voiture de série équipée de supercondensateurs.

Il y a quelques jours, Lamborghini a annoncé avec une image la présentation d'un nouveau modèle au salon de Francfort 2019. Le cliché en question laisse deviner un design inspiré par celui du concept électrique Terzo Millennio (photo) pour cette supercar qui pourrait être hybride et porter le nom de code LB48H. Selon The Supercar Blog, l'auto reprendrait aussi de la Terzo Millennio une technologie inédite dans l'automobile en matière d'électrification.

Comme ledit concept-car, la LB48H serait équipée de supercondensateurs en lieu et place de la traditionnelle batterie pour stocker l'énergie destinée à son ou ses moteurs électriques. Ce type de dispositif a l'avantage de se charger et de distribuer l'électricité plus rapidement mais souffre d'un déficit de densité énergétique comparé à une batterie classique. Insuffisant donc pour une électrique, mais assez pour une hybride ? C'est en partenariat avec le prestigieux M.I.T. (Institut Technologique du Massachusetts) que Lamborghini avait développé les supercondensateurs de la Terzo Millennio.

Super-condensé de technologie ?

Les supercondensateurs font partie des technologies actuellement étudiées par les constructeurs pour pallier les contraintes encore liées aux voitures électrifiées telles que l'autonomie, le poids ou le temps de recharge, au même titre que les batteries à électrolyte solide.

Selon les dernières rumeurs, la Lamborghini à venir serait animée par un V12 6,5L atmosphérique associé aux quatre roues par une boîte à double embrayage à sept rapports, et équipée d'un système électrique 48V. Sa puissance tournerait autour de 1.000ch, son nom serait Unico, sa production limitée à 63 exemplaires et son prix supérieur à 2 millions d'euros pièce.

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez