F1 - Mercedes ne se repose pas sur ses lauriers

F1 - Mercedes ne se repose pas sur ses lauriers en abordant Spa

Mercedes aborde la deuxième partie du championnat comme une « une saison totalement nouvelle. » L'équipe se méfie de Ferrari et Red Bull.

Mercedes a dominé la première partie de la saison, avec 10 victoires en 12 courses. Les deux prochains circuits, Spa et Monza, pourraient cependant favoriser Ferrari et Red Bull est revenue au contact, avec les succès de Max Verstappen au Red Bull Ring et à Hockenheim, et ses nombreux tours en tête à Budapest. Mercedes aborde donc la deuxième moitié de la saison avec prudence.

« Nous menons les deux championnats, mais ce n'est pas notre impression, » souligne Toto Wolff, le patron de Mercedes Motorsport. « Ces dernières années, nous avons vu des équipes être très performantes après la pause estivale, donc nous devons continuer à tout donner. C'est pour cela que nous abordons plus la deuxième moitié de 2019 comme une saison totalement nouvelle, nous devons à nouveau faire en sorte d'éviter toutes les erreurs et de continuer à hausser le niveau. »

« Nous sommes ravis des mois qui nous attendent, avec des courses historiques comme la Belgique et l'Italie, suivies par la course nocturne de Singapour et d'autres événements fantastiques. La prochaine étape sera à Spa, l'un des circuits les plus légendaires du calendrier. C'est dur de trouver les bons réglages, parce que la piste associe de longues lignes droites, des virages avec des vitesses variées, et également des changements d'élévation considérables. La météo peut aussi être assez imprévisible dans les Ardennes, ce qui peut rendre les séances très intéressantes. Nous sommes impatients de nous battre. »

Mercedes a pu travailler pendant la pause estivale

Durant la pause estivale, les équipes étaient obligées de fermer leurs usines châssis pendant deux semaines. Mercedes a continué à travailler sur son moteur et l'équipe a profité de la pause pour faire des travaux.

« La pause estivale a été bienvenue après des semaines très chargées en juillet et début août, mais maintenant nous sommes impatients de reprendre la course, » souligne Wolff. « Alors que la majorité de nos collègues de Brackley (l'usine châssis) a eu la chance de recharger les batteries pour la deuxième moitié de la saison, d'autres membres de l'équipe ont continué à travailler ces dernières semaines. Les membres de l'équipe à Brixworth (l'usine moteur) ont travaillé durant toute la pause estivale pour améliorer les performances et la fiabilité de notre groupe propulseur, (et) à Brackley, nous avons profité des journées plutôt calmes pour travailler un peu sur l'usine. »

« C'est bien de sortir de la pause estivale en sachant que cette partie de l'équipe a continué à tout donner et nous sommes reconnaissants envers nos collègues qui ont gardé le cap alors que nous étions en vacances. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez