Bugatti : les modèles spéciaux pas sur commande

Bugatti : des modèles uniques mais pas sur commande

Bugatti n'accepterait pas les commandes sur-mesure. C'est le constructeur qui proposerait des idées aux clients.

La Voiture Noire dévoilée par Bugatti au dernier salon de Genève est un modèle unique destiné à un client privilégié, dont le développement fut impulsé par le constructeur et non l'acquéreur. Pierre Rommelfanger, responsable des projets uniques et des petites séries chez Bugatti, aurait expliqué à Autocar que la firme alsacienne ne réalisait pas de voitures spéciales sur commande, et ce afin que ses véhicules s'inscrivent toujours dans la stratégie de la marque.

Ainsi, comme La Voiture Noire rendant hommage à la Type 57SC Atlantic des années 1930, la Centodieci dont 10 exemplaires doivent être produits évoque un modèle ancien, en l'occurrence la EB110 des années 1990, pour fêter les 110 ans de Bugatti.

Des contraintes

Achim Anscheidt, responsable du design de Bugatti, aurait ajouté : "Evidemment, en tant que designer, je serais facilement tenté de dire oui (à des commandes spéciales, NDLR). Du point de vue de la structure globale de l'entreprise, je pense que ce serait difficile pour Bugatti de faire en sorte que cela fonctionne. Simplement assembler une voiture proche d'un prototype et la donner aux gens serait bien trop irresponsable. Cela a l'air exotique et brillant mais en fait, en réalité, c'est plus facile à dire qu'à faire." Il faut dire que les contraintes techniques et réglementaires sont nombreuses concernant l'homologation et la production d'une voiture. Les uniques Ferrari SP38, Rolls-Royce Sweptail et autres McLaren X-1 ont été conçues en étroite collaboration avec leurs acquéreurs respectifs, mais nul doute que les constructeurs ont dû leur fixer des limites.

Toutefois, Bugatti ne semble souffrir d'aucune lacune commerciale en n'acceptant pas les commandes sur-mesure puisque ses modèles les plus exclusifs voient toute leur production être réservée aussitôt présentés. Rommelfanger aurait ainsi révélé l'existence d'une liste d'attente pour la Divo au cas où l'une des 40 réservations serait annulée. Et d'ajouter que, une fois les festivités des 110 ans passées, Bugatti pourrait ralentir le rythme de lancement de ces véhicules spéciaux. "Nous devons maintenant livrer ces voitures aux clients", aurait-il déclaré. Car les délais sont longs et les premiers propriétaires de Centodieci, par exemple, ne prendront possession de leur véhicule qu'en 2021.

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez