Publié le 30/08/2019 à 15:17

F1 - Haas pourrait repasser sur l'ancienne version

F1 - L'ancienne version de la Haas pourrait revenir

Romain Grosjean pourrait repasser sur l'ancienne version de la Haas, mais il n'était pas possible de l'aligner à Spa.

Haas va fournir la même voiture à ses deux pilotes à Spa, après trois courses d'expérimentations, durant lesquelles Romain Grosjean avait la voiture du début de saison et Kevin Magnussen les évolutions lancées à Barcelone et à Hockenheim. Grosjean était plus à l'aise avec la monoplace dans la configuration du début d'année et elle pourrait revenir.

« Elle n'est pas partie, elle est mise de côté, » a précisé le Franco-Suisse à F1 Paddock Pass, l'émission de la F1 sur YouTube. « On ne peut pas la faire rouler avec l'ensemble qui offre peu d'appuis (ce qui est nécessaire à Spa et Monza), parce qu'il n'a pas été fait pour ça. C'est pour ça que nous avons la dernière spécification, ce qui est bien pour que je la découvre et que je donne mes impressions, pour savoir si ça va dans la bonne direction. C'est positif mais cela ne veut pas dire que la "vieille dame" ne va pas revenir ! »

Grosjean aimerait ne pas avoir à repasser sur l'ancienne version : « J'espère que nous aurons des nouveautés qui règleront nos soucis sur la nouvelle voiture, pour avoir les appuis supplémentaires de la nouvelle (version) dans tous les types de courbes. »

Grosjean a vite identifié les soucis

Les nouveautés lancées à Barcelone ont apporté plus d'appuis mais Romain Grosjean sentait un problème dans le comportement de la voiture. Haas ne le voyait pas dans les données et seules les comparaisons effectuées depuis Silverstone ont pu confirmer le sentiment de Grosjean.

« Sincèrement, ils ont toujours écouté, » explique Grosjean. « Ayao Komatsu, notre chef ingénieur, et plusieurs personnes me connaissent depuis longtemps et savent que le retour d'informations est très précis. Ils ont toujours écouté, en fait ils ne le voyaient pas dans les données. Il a fallu du temps pour tout réaliser et c'est dur de croire à une chose que l'on ne voit pas. Il a fallu un peu de temps mais maintenant nous savons ce qu'il se passait et quels sont les problèmes. »

Haas commence à axer son développement vers la saison 2020 mais la voiture pourrait encore évoluer : « Est-ce que ce sera au Japon, est-ce que ce sera après ? Nous ne le savons pas. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez