F1 - GP de Belgique : Les meilleures radios

F1 - Les meilleurs messages radio du Grand Prix de Belgique

VIDEOS. Les meilleurs messages radio du Grand Prix de Belgique. La première victoire de Leclerc, l'abandon de Norris, la colère de Räikkönen...

Après chaque course, la Formule 1 compile les meilleurs messages radio du week-end. A Spa, Charles Leclerc a dédié son premier succès à Anthoine Hubert (vidéo), Kimi Räikkönen a été mécontent de l'accident du départ (vidéo), Sebastian Vettel s'est agacé en qualifications, Lando Norris a abandonné en fin de course (vidéo) et Daniil Kvyat a pris une belle septième place (vidéo).

Vous pouvez également découvrir ces messages radio en vidéo.

Q3 : Leclerc en pole

Ingénieur :
« Donc pole position. Tu es P1. Très bon boulot ! »
Charles Leclerc :
« Allez bébé ! Oui ! Oui ! Bravo les mecs ! Doublé. Boom ! »

Q3 : Vettel agacé par le trafic avant son tour

Ingénieur :
« C'est fait, deuxième. Et Charles est premier. Beau boulot. »
Sebastian Vettel :
« Quel chaos ! Quel chaos ! Quel chaos ! ****** ! Trafic ! »

Tour 1 : Contact entre Räikkönen et Verstappen

Kimi Räikkönen :
« Un ****** d'idiot m'a percuté, complètement ! ****** ! ****** ! Ces gens ! »

Après l'Eau Rouge :
Kimi Räikkönen :
« Il m'a encore percuté ! Le ******* ! Le même mec ! »
Ingénieur :
« Ok, tes pneus sont-ils en bon état ? »
Kimi Räikkönen :
« Quelque chose ne va pas... Ouais, quelque chose a l'air de ne pas bien fonctionner. »
Ingénieur :
« Ok, ok, nous allons passer aux stands et vérifier la voiture. »
Kimi Räikkönen :
« Le fond plat est probablement ***** ! ****** ! ****** ! »
Ingénieur :
« Ouais, je sais. »
Kimi Räikkönen :
« Où... ? Comment... ? Il n'y avait absolument pas la place ! Je ne pouvais pas être plus à l'extérieur. Ou alors, que s'est-il passé ? Vous avez vu ? »
Ingénieur :
« Oui, tu as raison. Je pense que c'était Verstappen, qu'il a plongé à l'intérieur, mais il faut que je revois les images. »
Kimi Räikkönen :
« Ok. »

Max Verstappen :
« Dégâts. Dégâts. Il a tourné sur moi, qu'est-ce qu'il a fait ?! »

Tour 2 : Dégâts sur l'Alfa Romeo de Räikkönen

Ingénieur :
« Ok Kimi, donc le côté droit de ton fond plat est pas mal endommagé. »
Kimi Räikkönen :
« Ouais, je n'ai aucune adhérence à l'arrière. »
Ingénieur :
« Ouais, je peux le voir. Continue. Ok Kimi, donc nous pouvons voir une perte d'environ 20 points sur le fond plat, donc... »
Kimi Räikkönen :
« Ouais mais nous devons nous arrêter pour changer l'aileron avant, sinon ce sera impossible de voir la fin. »
Ingénieur :
« Ok, ok, attends. »
Kimi Räikkönen :
« Donc je rentre aux stands à la fin de ce tour ? »
Ingénieur:
« Oui. Stands, stands, stands. »
Kimi Räikkönen :
« Ouais, allez ! Reste éveillé ! »

Tour 6 : Hamilton proche de Vettel

Lewis Hamilton :
« Vettel ne va pas si vite. »
Ingénieur :
« Ok, message compris Lewis. Les vitesses de pointe ne sont pas très impressionnantes. »

Tour 29 : Vettel s'interroge sur sa stratégie

Sebastian Vettel :
« Nous allons devoir repasser aux stands ? Question. »
Ingénieur :
« La lutte est avec Hamilton jusqu'à la fin. Pas de nouvel arrêt, pour le moment. »
Sebastian Vettel :
« Les pneus ne tiendront jusqu'à la fin. Il va nous marcher dessus. »

Tour 36 : Grosjean en difficulté

Ingénieur :
« Ok mec, donc les voitures de devant ont des pneus usés. Nous avons encore nos chances, reste au contact. »
Romain Grosjean :
« Non, il n'y en a pas, il n'y en a pas, il n'y en a pas. Je suis désolé mec, je suis là depuis 30 tours. Il n'y a aucune chance, il nous manque 20km/h. Je ne peux rien faire. Vous savez, ce n'est pas contre vous, ce n'est contre personne, nous sommes là pour ça mais... C'est impossible de me battre, je suis juste doublé tour après tour ! »

Tour 43 : Gros accident pour Giovinazzi

Ingénieur :
« Tu va bien Antonio ? »
Antonio Giovinazzi :
« Ouais, je vais bien. »

Tour 43 : Souci pour Norris

Lando Norris :
« Je perds la puissance ! Je perds la puissance ! Elle part ! »
Ingénieur :
« Ok, continue, continue, voiture de sécurité... Continue, continue pour le moment, continue... »
Lando Norris :
« Je ne peux pas, c'est cassé ! C'est cassé ! Anti-calage ! Cela s'est coupé. ****** ! ****** ! ****** ! ****** ! J'abandonne. »
Ingénieur :
« Nous avons passé la ligne, donc mets-toi sur un côté s'il te plait, mets-toi sur un côté. Mets le mode P-1. Pause pendant quatre secondes. Va sur le P-0. »
Lando Norris :
« Nooooooooooooooon ! »
Ingénieur :
« Je suis vraiment désolé. »

Arrivée : Leclerc s'impose

Ingénieur :
« Oui ! »
Charles Leclerc :
« Félicitations ! Oui. »
Ingénieur :
« Bien joué ! »
Charles Leclerc :
« Ma première victoire en F1. Elle est pour Anthoine. Aaah ! C'est vraiment bien mais, ouais... C'est difficile d'apprécier un tel week-end. Mais merci pour tous les mecs. Vous êtes les meilleurs ! Un rêve se réalise de toute façon. »

Arrivée : Albon cinquième

Ingénieur :
« Excellent travail Alex, cinquième. Cinquième, bravo mec ! »
Alexander Albon :
« Ouais, merci les mecs. Je n'ai pas fait un très bon boulot, sincèrement. J'ai vraiment souffert au début mais... En tous cas, merci ! »
Christian Horner :
« Bravo Alex, tu as très bien piloté aujourd'hui, c'était vraiment bon. Cinquième après être parti en fond de grille. Très bon début ! Bien joué ! »

Arrivée : Kvyat dans les points

Ingénieur :
« Septième. Septième Dany. Bon boulot, fantastique ! Mode 11. »
Daniil Kvyat :
« Oui ! »
Ingénieur:
« Mode 11. »
Daniil Kvyat :
« ****** ! Beau boulot les mecs ! Ca, je ****** ! J'adore ça ! »
Ingénieur :
« C'était une très bonne course Dany ! »
Daniil Kvyat :
« Grazie a tutti (merci à tous). Grandissimi (c'est grand) ! Bravi (c'est bien) ! Bravi ! Bravi ! Bravi ! Pourquoi vouliez-vous que j'attaque dans le dernier tour ? Vous vouliez le dernier tour ou quelque chose ? Ce n'est pas un... Vous savez... Ce n'est pas comme si nous avions un avion ! »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez