F1 - Steiner opposé aux pièces standardisées

F1 - Günther Steiner opposé à une standardisation des pièces

Günther Steiner pense que la F1 pourrait perdre son ADN si trop de pièces sont standardisées en 2021.

L'un des objectifs du règlement 2021, qui sera publié à la fin du mois d'octobre, est de réduire les coûts. Pour y parvenir, la F1 souhaite plafonner les budgets et standardiser certaines pièces, notamment les roues, les systèmes de freins, les radiateurs et l'équipement des stands. La FIA a aussi évoqué la possibilité de standardiser les boîtes de vitesses, avant d'y renoncer.

Haas a développé un nouveau modèle en F1, en achetant autant de pièces que ce que permet le règlement à Ferrari. Günther Steiner, le patron de l'équipe, ne souhaite cependant pas que trop de pièces soient standardisées. Il estime que le budget plafonné suffira à faire baisser les coûts.

« Je pense qu'il faut faire attention à ne pas modifier l'ADN de la Formule 1, qui est de développer sa propre voiture, » déclare l'Italien. « Je pense que si nous avons un budget plafonné, comme celui prévu pour 2021, la standardisation n'a pas vraiment de sens. Tout le monde devrait être libre de dépenser son argent comme il le souhaite. Si nous avons des pièces standardisées qui équilibrent le niveau, comme pour l'équipement des stands, cela me va, mais mener son propre développement fait partie de l'ADN de la Formule 1. »

Toutes les décisions n'ont pas été prises

Günther Steiner a encore du mal à évaluer l'effet des mesures. Le plafond pour le budget devrait rester bien au dessus de celui de Haas et la FIA n'a pas encore validé les pièces qui seront standardisées.

« Nous sommes bien en dessous du budget plafonné proposé, donc je ne pense pas que cela va faire faire des économies, » souligne Steiner. « Les pièces qui seront standardisées n'ont pas été définies. »

« Il est peut-être trop tôt pour en parler ou émettre des critiques. Nous devons attendre un peu avant de connaître l'objectif précis. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)5

mercredi 04 septembre 2019 à 16:07 hmmm dit : @Atypik, Pas d'accord avec ça. D'au moins pas plus que d'autres responsables d'équipe.

mercredi 04 septembre 2019 à 15:44 atypik dit : Steiner = champion de la dénégation !

mercredi 04 septembre 2019 à 15:24 hmmm dit : Hallucinant le système de censure ici.... Cher Autoplus, en quoi le mot "électroni.que" (sans le point) mérite il d'être censuré ???

mercredi 04 septembre 2019 à 15:21 hmmm dit : PU et boite de vitesse mis à part, il s'agit surtout des suspensions de la Ferrari de l'année passée, direction, hydraulique et électroni.que. Hormis ça, le reste des très nombreuses pièces sont dessinés par Haas dont quelques unes sont fabriqués par Ferrari. Si l'on voit le nombre de pièces qui composent une F1, Haas ne "outsource" pas autant de pièces que ça finalement. Comme Steiner je pense aussi qu'il faut standardiser des pièces. Mais svp, ne touchez pas au châssis et à l'aérodynamique.

mercredi 04 septembre 2019 à 15:00 Juju dit : Je suis bien d'accord avec lui. Mais c'est assez amusant, venant de Hass. L'ironie de la F1!