Publié le 04/09/2019 à 19:17

F1 - Monza confirme sa prolongation

F1 - Monza confirme sa prolongation pour cinq ans

La prolongation du contrat du Grand Prix d'Italie a été confirmée. Monza accueillera la Formule 1 jusqu'en 2024.

Le Grand Prix d'Italie va bien rester au calendrier, au moins jusqu'en 2024. En avril dernier, un accord de principe a été signé entre les responsables du circuit et ceux de la F1. Monza figurait bien au calendrier 2020 provisoire dévoilé la semaine dernière, sous réserve que le contrat soit signé. Ce contrat a été signé en prélude du Grand Prix sur le circuit lombard ce week-end. Angelo Sticchi Damiani, le Président de l'Automobile Club d'Italie, qui organise l'épreuve, a annoncé la prolongation lors d'un événement autour des 90 ans de Ferrari à Milan, sur la piazza del Duomo, et la F1 l'a confirmée dans la foulée.

« Nous sommes ravis d'avoir trouvé un accord avec l'ACI, qui garantit la présence du Grand Prix d'Italie au calendrier du championnat du monde de Formule 1 de la FIA au moins jusqu'en 2024, » déclare Chase Carey, le Président de la F1. « C'est l'un des quatre Grands Prix qui figuraient au championnat 1950 (le premier de l'histoire) toujours présent au calendrier et avec le Grand Prix de Grande-Bretagne, il est le seul à y avoir été tous les ans. Les passionnés de sport automobile associent les mots histoire, vitesse et passion à Monza. Ce Grand Prix offre des sensations vraiment uniques, à l'image du podium distinctif sur le circuit. »

« Je tiens à remercier l'ACI, en particulier son Président, Angelo Sticchi Damiani, pour ses efforts, et cet accord sur cinq ans signifie qu'une nouvelle pièce du puzzle pour l'avenir est maintenant en place. Le championnat propose de nombreux lieux historiques comme Monza, et aussi de nouveaux pays dans lesquels la base déjà importante de passionnés de notre championnat peut grandir. »

Monza pourrait modifier son tracé

Monza assure sa présence au calendrier de la F1 à long terme. Seuls Melbourne, Sotchi, Budapest et Montréal auraient des contrats avec une échéance plus tardive. L'Automobile Club d'Italie se réjouit de cet accord.

« C'est comme remporter un Grand Prix de Formule 1, un très dur et important, en se battant jusqu'à la ligne d'arrivée, et qui ne donne pas un mais cinq titres ! » souligne Angelo Sticchi Damiani. « C'est avec une grande satisfaction que j'accueille l'accord entre ACI et la Formule 1, qui garantit la présence, pour les cinq prochaines années, du Grand Prix d'Italie au calendrier de la Formule 1, et qui assure la présence de l'événement dans le "Temple de la vitesse", le Circuit Monza Eni, pas seulement le plus ancien mais aussi le plus rapide et le plus spectaculaire dans le monde du sport automobile. »

Le circuit de Monza va fêter ses 100 ans en 2022. Les responsables du circuit prévoient des travaux de rénovation et le tracé pourrait évoluer. La suppression d'une chicane, le changement de l'angle du deuxième Lesmo et un élargissement de la piste ont été évoqués. Ces travaux nécessiteraient un investissement de 100 millions d'euros.

« C'est un bon résultat pour l'ACI, pour Monza, pour la Région de Lombardie et le sport italien dans son ensemble, avec une perspective sur cinq ans pour construire un avenir en accord avec l'histoire qui a fait de Monza la capitale du sport automobile, » précise l'Italien. « C'était difficile d'en arriver là et ce genre de victoires nous fait oublier les risques et les efforts, et nous laisse avec une grande joie et un désir incontrôlable de les célébrer. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez