F1 - Mercedes analyse l'arrêt long de Hamilton

F1 - Mercedes analyse l'arrêt long de Lewis Hamilton en Belgique

Mercedes étudie de nombreuses données pour comprendre pourquoi l'arrêt aux stands de Lewis Hamilton a été long à Spa, pour apporter des correctifs à Monza.

Le changement de pneus de Lewis Hamilton n'a été que le 17ème plus rapide de la couse à Spa, sur les 24 effectués, en raison d'un problème autour de la roue arrière-gauche. Mercedes épluche l'ensemble des données à sa disposition pour bien identifier le souci et apporter des correctifs à Monza.

« Nous avons eu un arrêt lent avec Lewis, » reconnaît Andrew Shovlin, le responsable de l'ingénierie de Mercedes. « C'était à l'arrière-gauche et (...) il a fallu resserrer l'écrou sur la roue. Ces problèmes ne sont souvent pas aussi simples que ce que l'on pourrait croire, parce qu'il y a beaucoup de données à prendre en compte. »

« Nous avons les données vidéo (d'une caméra) placée au dessus de la voiture pendant l'arrêt. Nous avons aussi les données du système utilisé pour les arrêts et nous les analysons pour comprendre précisément ce qu'il s'est passé et mettre en place des contre-mesures pour Monza. »

Quelle influence sur la course de Hamilton ?

Lewis Hamilton est revenu sur Charles Leclerc en fin de course et il a vu l'arrivée à 0''981 de son rival. Mercedes ignore si le temps perdu dans les stands a réduit les chances de succès de Hamilton.

« La perte a été d'environ une seconde, » précise Shovlin. « Il est impossible de dire si cela a eu des conséquences sur la course de Lewis, mais il est ressorti un peu plus loin, il a dû attaquer un peu plus avec ses pneus, pour revenir sur Leclerc. Mais on ne sait jamais si c'est un facteur significatif. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)5

vendredi 06 septembre 2019 à 15:39 MANFRED91 dit : À toi dont le pseudo rappelle une piètre jouissance de plaisir jaillit d’un film X de seconde zone des années 80 : Cette ridicule diarrhée verbale qui t’anime est digne d’un enfant de primaire qui veut avoir le dernier mot alors que quelqu’un dit du mal de son chouchou, Mercedes pour toi ici. ... et côté ridicule j’ai parcouru certains de tes commentaires et tu me sembles, posséder en la matière quelques longueurs d’avance.

jeudi 05 septembre 2019 à 20:18 hmmm dit : Vu ton commentaire, on se rend vite compte que la vérité te blesse. À ta place je ne donnerai pas de leçons sur "la classe", encore moins si tu nous sorts des commentaires comme ton dernier. Enfin, libre à toi si tu veux te ridiculiser... Bien à toi.

jeudi 05 septembre 2019 à 19:18 MANFRED91 dit : Premièrement ma Louloute je ne suis pas du tout un supporter de Renault et tu peux larguer ton fiel et ta colère sur l’équipe au losange, ça m’en touches une sans faire bouger l’autre, alors vas-y lâches-toi, dans l’état dans lequel tu te trouves, ça ne peux te faire que du bien. Quand à l’équipe Mercedes, il me semble que c’est plutôt toi qui fait preuve d’une susceptibilité exacerbée, au point de ne pas comprendre mon commentaire qui se résume facilement : c’est faire preuve d’un manque de classe évident que de justifier une défaite par un léger soucis te

jeudi 05 septembre 2019 à 17:23 hmmm dit : @MANFRED, Bizarre, Mercedes et Wolff n'ont pas fait de quoi tu les accuses quand ils n'ont pas remporté le GP d'Autriche et celui d'Allemagne... Idem pour d'autre défaites dans le passé. Ils ont même reconnu leur défaite tout en félicitant l'adversaire. Donc tout tes accusations vont totalement dans le vide. Faut voir du côté de Renault et Cyril si tu veux entendre des discours farfelues. Oups, il s'agit de Renault, faut surtout pas critiquer, et encore moins placer des commentaires à ce sujet, n'est pas ? Concernant le sujet de cet article. C'est pas comme si Mercedes cherchait les journalistes pour répandre leur "excuses" dans le monde entier. Non, ce sont les journalistes qui se sont posées des questions, et de ce fait, interrogent Mercedes. D'ailleurs, Wolff n'est même pas interrogé. C'est Andrew Sholvin qui répond aux questions des journalistes... Surtout que Mercedes en raflant tous les titres depuis 2014 n'ont plus rien à prouver à personne. Sans vouloir te vexer, désolé, mais ton commentaire pu la jalousie.

jeudi 05 septembre 2019 à 13:10 MANFRED91 dit : Analyser les éléments d’une course ne sert qu’en interne. Afficher ses données reste une belle manière de déconsidérer la victoire de l’adversaire «Leclerc a eu de la chance, sans son arrêt un peu long nous aurions gagné ! »toujours autant la classe Mercedes Toto et Lewis !