Publié le 08/09/2019 à 21:21

F1 - Leclerc : « C'est très spécial »

F1 - Italie 2019 - La course - Ferrari

Charles Leclerc s'est offert le plus grand succès de sa carrière au Grand Prix d'Italie. Sebastian Vettel a eu une course beaucoup plus difficile.

Charles Leclerc a décroché son deuxième succès, le premier de Ferrari à Monza depuis 2010. Il est resté en tête au départ et Lewis Hamilton est resté à moins de deux secondes durant tout le premier relais. Leclerc a changé de pneus un tour après son rival. Hamilton l'a attaqué à la deuxième chicane mais il a résisté. Hamilton a dû passer dans le dégagement et Leclerc a reçu un avertissement, matérialisé par un drapeau noir et blanc, pour sa défense agressive. Il a également dû contenir Valtteri Bottas en fin d'épreuve. Il est ravi de cette victoire, la plus grande de sa carrière.

« Il n'y a aucun mot pour décrire les émotions que j'ai ressenties durant la course, après la course, ou sur le podium, » souligne le Monégasque. « C'est 10 fois plus fort que tout ce que j'avais vécu dans ma carrière. C'est très spécial. »

« Quand j'arrive sur un week-end de course, en général je ne pense pas à la victoire, j'essaie juste de faire de mon mieux et je me dis que les résultats suivront. Mais sincèrement, en voyant le soutien de nos tifosi ici à Monza ce week-end, je ne pensais qu'à la victoire et nous y sommes parvenus, donc je suis très heureux. »

« La course a été passionnante. Le premier relais était plutôt sous contrôle, mais le deuxième a été un peu moins bon de mon côté, parce que je devais énormément me concentrer sur la voiture de derrière, puisque l'écart se réduisait. C'était très difficile et j'étais sous une forte pression. »

« Je tiens à remercier toute l'équipe pour son immense travail, rien n'aurait été possible sans eux. C'est dommage pour Seb, qui avait vraiment le potentiel pour être sur le podium avec moi. Pour les prochaines courses, nous devons garder notre concentration, notre motivation, et j'espère que les résultats suivront. »

Vettel a tout perdu avec son tête-à-queue

Sebastian Vettel a vécu une course difficile. Il a été doublé par Nico Hülkenberg dans le premier tour et il a repris l'avantage dans la deuxième boucle. Il était alors quatrième. Au sixième tour, Vettel a fait un tête-à-queue à la chicane Ascari. Il a percuté Lance Stroll en repartant, ce qui lui a valu un stop and go de 10 secondes (vidéo). Il a également dû changer d'aileron avant. Vettel n'était plus que 20ème. Il n'a pu remonter que jusqu'à la 13ème place. Il regrette son erreur.

« Cette journée a été bonne pour Charles, donc bravo à lui et à tout le monde, » déclare le quadruple champion du monde. « Évidemment, ma journée ne s'est pas bien déroulée. J'ai perdu l'arrière au sixième tour, c'était de ma faute, c'est pour ça que je ne suis pas satisfait de ma journée. J'ai pris un bon départ, mais ensuite je n'avais nulle part où aller et j'ai perdu une place, avant de la reprendre et de revenir sur les voitures qui me devançaient. »

« Après, il y a eu le tête-à-queue au sixième tour, et cela a ruiné ma course. Ensuite, j'ai du mal à reprendre la piste parce que j'étais sur l'herbe et je ne pouvais pas voir Lance. »

« J'aime toujours ce que je fais, mais évidemment, quand ce n'est pas bon et que l'on sait ce dont on est capable, on ne peut pas être satisfait. »


Sur le même thème :
- Les erreurs qui ont défini la saison de Vettel [vidéos]
- Vettel : « Je sais que je peux faire mieux »
- Brawn estime que Vettel a perdu en confiance
- Vettel se rapproche d'une suspension
- Ecclestone sent que Vettel est moins motivé

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

dimanche 08 septembre 2019 à 22:06 cockernoir dit : Vettel devrait prendre sa retraite car il ne sera plus jamais champion du monde. 😎