Les résultats et les vidéos du week-end

Leclerc vainqueur en Italie en F1, Matshushita et Aitken gagnent en F2

VIDEO. Charles Leclerc a gagné le Grand Prix d'Italie en F1. Nobuharu Matsushita et Jack Aitken se sont imposés en F2.

Au programme du week-end : Grand Prix d'Italie en Formule 1, F2 et F3 à Monza et Monster Energy NASCAR Cup à Indianapolis.

Leclerc vainqueur du Grand Prix d'Italie

Charles Leclerc s'est imposé au Grand Prix d'Italie. Il était en pole et il a mené de bout en bout, mais il a du résister à Lewis Hamilton puis à Valtteri Bottas dans le deuxième relais. Hamilton a fait une erreur qui a donné la deuxième place à Bottas. L'Anglais a changé de pneus pour signer le meilleur temps. Il a pris la troisième place.

Daniel Ricciardo s'est classé au quatrième rang, devant Nico Hülkenberg. Alexander Albon a pris la sixième place, devant Sergio Pérez et Max Verstappen, qui a dû remonter depuis le fond de la grille. Il a cassé son aileron avant au départ, ce qui lui a compliqué la tâche. Antonio Giovinazzi s'est classé au neuvième rang, devant Lando Norris. Pierre Gasly a vu l'arrivée à la 11ème position, devant Lance Stroll et Sebastian Vettel. Ces trois pilotes ont été impliqués dans un incident en début de course. Vettel a fait un tête-à-queue et il a percuté Stroll en repartant. Le pilote Racing Point à gêné Gasly à son tour. Vettel a reçu un stop and go de 10 secondes et Stroll un drive-through. Kimi Räikkönen a pris la 15ème place. Il a aussi reçu un stop and go de 10 secondes, pour avoir débuté la course avec les mauvais pneus. Il a devancé Romain Grosjean, auteur d'un tête-à-queue en début d'épreuve. Kevin Magnussen a abandonné à cause d'un souci hydraulique, Daniil Kvyat en raison d'une fuite d'huile et Carlos Sainz suite à une roue mal fixée à son arrêt.

Hamilton domine le championnat, avec 63 points d'avance sur Bottas et 99 sur Verstappen.

- Les moments forts de la course en vidéo

Matsushita et Aitken gagnent à Monza

Nobuharu Matsushita a remporté la première course de Monza en F2. Callum Ilott était en pole et il est resté en tête au départ, devant Guanyu Zhou et Matsushita. Zhou est sorti de la piste au deuxième tour. Matsushita a pris l'avantage sur Ilott quelques tours plus tard. Il a contrôlé toute la course. Luca Ghiotto, 13ème sur la grille, est remonté jusqu'à la deuxième place, avec une stratégie décalée, en utilisant les pneus tendres dans le deuxième relais. Il aurait peut-être pu s'imposer sans un souci dans les stands. Il a devancé Nyck de Vries, pourtant auteur d'un passage hors piste au premier virage. Sergio Sette Câmara a vu l'arrivée au quatrième rang mais il a ensuite été pénalisé de cinq secondes pour avoir eu un avantage en passant hors piste dans un duel avec de Vries. Ilott a récupéré la quatrième place. Il était deuxième avant de perdre des places en fin de course, en raison de pneus usés. Sette Câmara s'est retrouvé cinquième. Jordan King s'est classé au sixième rang, devant Giuliano Alesi. Jack Aitken a pris la huitième place. Sean Gelael a vu l'arrivée au neuvième rang, devant Mahaveer Raghunathan. Nicholas Latifi ne s'est classé qu'au 13ème rang après un contact avec Zhou à la deuxième chicane. Zhou a été pénalisé de trois places pour la deuxième course. Mick Schumacher a abandonné à cause d'un souci technique.

Jack Aitken s'est imposé dans la deuxième course. Il s'élançait depuis la pole et il a mené en début de course. Jordan King l'a doublé. Aitken a repris l'avantage après une intervention de la voiture de sécurité virtuelle. Les deux pilotes ont eu un nouveau duel à la deuxième chicane. Aitken est passé dans le dégagement et il est resté en tête, alors que Callum Ilott a pris l'avantage sur King. Dans le dernier tour, Ilott est sorti de la piste en attaquant Aitken au premier virage et il a crevé. Il est revenu aux stands au ralenti. Aitken s'est imposé devant King. Nobuharu Matsushita a vu l'arrivée au troisième rang mais il a reçu une pénalité de cinq secondes pour une infraction sous régime de VSC. Nyck de Vries a récupéré la position, malgré un nouveau passage hors piste au premier virage. Guanyu Zhou a été classé au quatrième rang, devant Matsushita. Mick Schumacher est remonté au sixième rang après être parti en fond de grille. L'Allemand a devancé Giuliano Alesi, qui a perdu plusieurs places durant la course, et Louis Delétraz. Nikita Mazepin a pris la neuvième place, devant Nicholas Latifi. Ilott a été classé au 12ème rang. Luca Ghiotto a été impliqué dans un accident avec de Vries et Sergio Sette Câmara au départ. Ghiotto a changé d'aileron avant et il a pris la 15ème place, tandis que Sette Câmara a abandonné.

Les équipes Arden et Sauber by Charouz ont choisi de ne pas aligner de deuxième voiture après l'accident de Spa, dans lequel Anthoine Hubert a perdu la vie et Juan Manuel Correa a été blessé. Chez Trident, Giuliano Alesi était le seul pilote aligné. Sa monoplace, impliquée dans l'accident de Spa, a été saisie par la justice belge et Ralph Boschung lui a laissé sa voiture pour Monza. La mémoire d'Anthoine Hubert a été honorée avec l'hymne français sur le podium de la première course.

Au championnat, de Vries a désormais 59 points d'avance sur Latifi et 70 sur Ghiotto.

Shwartzman et Tsunoda vainqueurs à Monza

Robert Shwartzman a gagné la première course de Monza en F3. Christian Lundgaard était en pole, tout en étant l'un des 17 pilotes pénalisés après des qualifications où ils ont été nombreux à rouler trop lentement. Lirim Zendeli a pris l'avantage au départ. Lundgaard et Zendeli ont eu un contact après quelques tours. L'aileron avant de Lundgaard s'est cassé et Zendeli a crevé puis abandonné. Marcus Armstrong, parti septième et déjà auteur de plusieurs dépassements, a récupéré la tête, devant Shwartzman, huitième sur la grille. Shwartzman a pris la tête plus tard dans la course. La course s'est terminée sous régime de voiture de sécurité après un spectaculaire accident d'Alex Peroni, qui souffre d'une vertèbre fracturée. Shwartzman s'est imposé devant Armstrong, ensuite pénalisé de 20 secondes pour avoir été trop rapide sous régime de voiture de sécurité. Jehan Daruvala a récupéré la deuxième place, devant Yuki Tsunoda. Richard Verschoor a pris la quatrième place, devant Pedro Piquet, Jake Hughes, Liam Lawson, Fabio Scherer, Logan Sargeant et Leonardo Pulcini. Lundgaard a vu l'arrivée au 13ème rang. Armstrong a été classé au 21ème rang après sa pénalité. Juri Vips a abandonné après un contact avec Keyvan Andres.

Yuki Tsunoda a remporté la deuxième course. Fabio Scherer était en pole mais Jake Hughes, troisième sur la grille, a pris la tête au départ, sur une piste encore humide. Tsunoda, sixième sur la grille, a enchaîné les dépassements et il est revenu sur Hughes quand la piste s'est asséchée. Il l'a doublé en fin de course. Liam Lawson, également membre du Red Bull Junior Team, a dépassé Hughes un tour plus tard. Tsunoda s'est imposé devant Lawson et Hughes. Richard Verschoor a pris la quatrième place, juste derrière Hugues. Il a devancé Pedro Piquet, qui a doublé Leonardo Pulcini dans le dernier tour. Pulcini s'est classé au sixième rang, devant Scherer, qui a perdu plusieurs places durant la course. Robert Shwartzman, Christian Lundgaard et Logan Sargeant ont complété le top 10. Juri Vips est remonté au 11ème rang après être parti en fond de grille. Jehan Daruvala a vu l'arrivée à la 13ème place, devant Marcus Armstrong.

Au championnat, Shwartzman a 33 points d'avance sur Daruvala et 57 sur Vips avant les deux dernières courses, à Sotchi.

Et aussi...

Kevin Harvick s'est imposé à Indianapolis en Monster Energy NASCAR Cup. Il a dominé la course. Joey Logano a pris la deuxième place, devant Darell Wallace Jr. Martin Truex Jr a été classé au 27ème rang. Jimmie Johnson a été pris dans un accident et Kyle Busch a eu une casse moteur.

Cette course était la dernière avant le début des play-offs. Les 16 qualifiés sont connus. Kyle Busch débutera en tête du championnat, devant Denny Hamlin, Martin Truex Jr, Kevin Harvick, Joey Logano, Brad Keselowski, Chase Elliott, Kurt Busch, Alex Bowman, Erik Jones, Kyle Larson, Ryan Blaney, William Byron, Aric Almirola, Clint Bowyer et Ryan Newman. Jimmie Johnson manque les play-offs pour la première depuis qu'une phase finale a été lancée, en 2004. Il était le seul à y avoir toujours été. Daniel Suarez sera également absent.

- Les moments forts de la course en vidéo

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez