L'Audi RS7 Sportback (2019) fait son entrée

Audi RS7 Sportback (2019) : hybridation légère pour la nouvelle génération

Audi présente la nouvelle RS7 Sportback, "coupé cinq-portes" de 600ch.

Comme promis, Audi présente la nouvelle RS7 Sportback pour l'ouverture du salon de Francfort 2019. Comme attendu, le "coupé cinq-portes" partage une bonne partie de sa fiche technique avec le break RS6 Avant dévoilé il y a quelques jours. Cela commence sous le capot, avec la présence d'un V8 biturbo 4L TFSI développant 600ch et 800Nm de couple, doté d'une hybridation légère via l'adjonction d'un alterno-démarreur avec moteur électrique branché sur un circuit 48V et alimenté par une batterie dédiée. Combiné à un système de désactivation temporaire de quatre cylindres, ce dispositif permet de gagner 0,8L/100km selon Audi.

Ce moteur est associé à une transmission intégrale Quattro adaptative avec différentiel central à blocage mécanique favorisant l'essieu arrière via une boîte automatique Tiptronic à huit rapports. La voiture est dotée de série d'une suspension pneumatique pilotée. En option, elle peut recevoir des roues arrière directrices. Affichant 40ch et 100Nm de plus que sa devancière, la nouvelle RS7 Sportback se montre logiquement plus performante avec un 0 à 100 km/h expédié en 3,6s (-0,3s) d'après ses concepteurs. Sa vitesse de pointe, bridée de base à 250 km/h, peut être portée à 280 km/h voire 305 km/h si l'on opte pour l'un des packs optionnels proposés.

Hybridation légère, artillerie lourde

Plus rapide que le modèle qu'elle remplace, cette RS7 se montre aussi nettement plus agressive visuellement. Ne reprenant que le capot, les portières avant, le toit et le hayon de l'A7 Sportback standard, la nouvelle venue est 4cm plus large que celle-ci. Elle arbore des boucliers acérés et ajourés, une calandre noire en nid d'abeilles, des bas de caisse proéminents et deux inévitables sorties d'échappement ovales. Audi la présente avec un logo de calandre noir lui donnant un air encore plus menaçant. Ses jantes de 21 pouces abritent des disques de freins de 420mm de diamètre à l'avant et 370mm à l'arrière. Des freins carbone/céramique encore plus généreusement dimensionnés sont disponible en option.

Dans l'habitacle, derrière le volant à méplat recouvert de cuir perforé, on trouve un tableau de bord numérique disposant d'affichages spécifiques à ce modèle RS. Deux modes de conduite, parmi les six proposés, sont paramétrables. L'alcantara est omniprésent et les occupants bénéficient de sièges sport. L'auto sait se montrer pratique avec un coffre s'ouvrant et se fermant électriquement et une banquette arrière à trois places rabattable permettant d'offrir un volume de chargement allant de 535L à 1.390L. La nouvelle Audi RS7 Sportback doit être commercialisée au premier trimestre 2020 à un tarif encore inconnu.

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez